leral.net | S'informer en temps réel

Acompte de 130 millions : Me Masokhna Kane, avocat d'AMA Sénégal, dément Makhtar Guèye de l'ONG JAMRA

"Les ex-agents d’Ama Sénégal reçoivent un troisième acompte de 130 millions, comme l’avait promis le Premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne" déclare le médiateur Mame Makhtar Guèye, selon l'avocat Masokhna Kane, il n'en n'est rien.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Septembre 2016 à 20:34 | | 0 commentaire(s)|

Mame Makhtar Guèye de l’ONG JAMRA s’est exprimé sur les antennes de la Rfm en qui concernait le décaissement de 130 millions pour les ex-agents d’Ama Sénégal.

"Au lendemain de la grève des ex-agents, l’ONG JAMRA a été sollicitée pour offrir ses bons offices, afin d’établir un contact et le Premier Ministre avait rapidement réagi et une audience s’était tenue le 14 juin dernier à la Primature, à l’issue de laquelle, une commission tripartite avait été instituée, mais lorsque l’Etat a consenti un acompte quelques jour après cela, ça a créé des remous au sein des travailleurs de Ama Sénégal, qui l’avaient boudé tout en estimant la somme insignifiante. Et depuis lors, les ponts étaient coupés entre l’Etat et Ama.

Cela a duré 3 mois, et aujourd'hui que JAMRA a renoué le fil du dialogue, le Premier Ministre a joint l’acte à la parole et ainsi 130 millions ont été débloqués, constituant un troisième acompte.

A l’heure où l’on parle, 260 millions sont immobilisés dans le compte CARPA de l’avocat Maître Masokhna Kane , et en cette veille de Tabaski, les ex-travailleurs pourront en bénéficier
." dit Mame Makhtar Guèye, et c'est sur les mêmes ondes de la Rfm que Maître Masokhna Kane a démenti le représentant de l'ONG JAMRA. L'avocat invite le médiateur a arrêter de faire de ce problème un fond de commerce. "A cette heure ou je vous parle je n'ai pas reçu un seul sou de l'acompte dont il parle" rétorque l'avocat en rajoutant que Makhtar Guèye devrait "arrêter de faire des larmes et de la peine de ces ex-travailleur de Ama Sénégal un fond de commerce". Toujours selon l'avocat, le médiateur chercherai juste a faire plaisir à l'Etat qui s'était engagé à payer la totalité de la somme due, c'est à dire 3 milliards de FCFA.

Libasse Laye Th.






Hebergeur d'image