leral.net | S'informer en temps réel

Acte 3 de la décentralisation : Aliou Sall dénonce les manquements et tire la sonnette d’alarme

Le président de l’Association des maires du Sénégal, Aliou Sall a dénoncé les manquements de l’acte 3 de la décentralisation demandant aux autorités de mettre en place un mécanisme de financement au risque de voir certaines communes faire face à une cessation de paiement.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Juin 2015 à 08:58 | | 24 commentaire(s)|

Acte 3 de la décentralisation : Aliou Sall dénonce les manquements et tire la sonnette d’alarme
Le maire de la commune de Guédiawaye est du même avis que les élus de la commune de Dakar qui disent qu’avec l’acte 3 de la décentralisation, les collectivités locales n’ont plus de ressources pour mener à bien leurs missions. « L’inquiétude des maires des 19 communes de Dakar est partagée par l’ensemble des collectivités locales, notamment les nouvelles communes. Elles sont attribuées à de nouvelles compétences plus étendues à côté de l’existant. Certaines communes disposent de recettes importantes au détriment d’autres », a fait savoir Aliou Sall. Poursuivant, il ajoute : « En réalité, la phase 2 de l’acte 3 de la décentralisation, qui concerne les finances, n’est pas encore opérationnelle. Aujourd’hui, nous sommes dans une période de transition extrêmement tendue et difficile pour certaines collectivités locales, certaines villes et certains départements ». Aussi, prévient-il : « Si une solution n’est pas trouvée, certaines collectivités locales seront en cessation de paiement. Il faut qu’on leur donne des ressources additionnelles. Les fonds de dotation alloués aux collectivités locales sont en deçà de la charge salariale. Aussi, il n’y a pas encore de fiscalité, ou d’autres types de recettes, pour ces départements. C’est valable pour la ville de Guédiawaye ».

Et pour palier ce problème auquel les élus locaux font face, le maire de Guédiawaye demande aux autorités gouvernementales de mettre en place un mécanisme de financement. « Ce mécanisme va permettre de dépasser ce marasme financier. Un dispositif d’urgence s’impose pour faire face aux désagréments », indique-t-il.






Hebergeur d'image