leral.net | S'informer en temps réel

Adama Barrow annonce "la levée officielle de toutes les restrictions sur la pêche maritime et fluviale en Gambie"


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Mars 2017 à 12:37 | | 0 commentaire(s)|

 

La Gambie et le Sénégal sont convenus de travailler ensemble dans les domaines du tourisme et de la pêche, des industries essentielles pour eux, selon un communiqué commun en français diffusé à l'issue de plusieurs entretiens entre les chefs d'Etat sénégalais, Macky Sall et gambien, Adama Barrow.

Le président gambien a annoncé "la levée officielle de toutes les restrictions sur la pêche maritime et fluviale qui avaient été imposées aux acteurs sénégalais de la pêche opérant en Gambie".

Plusieurs accords ont été signés notamment dans les domaines du tourisme et des affaires consulaires. Un "accord qui renforce la coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense en l'adaptant aux nouveaux défis", selon le communiqué.

Cette coopération accrue en matière de défense a été convenue au moment où la Gambie tente de réformer son armée et où des forces sénégalaises demeurent déployées sur la territoire gambien pour assurer la sécurité. Des enquêtes sont en cours sur des éléments qui sont restés fidèles à l'ex-président Jammeh.

Les deux pays ont décidé de réunir tous les six mois un "Conseil présidentiel" composé des deux chefs d'Etat.

Le président Barrow a invité son homologue sénégalais à effectuer une visite d'Etat en Gambie et l'invitation a été acceptée. Ses dates seront fixées ultérieurement.

Le Sénégal et la Gambie ont des liens culturels profonds. La plupart des familles ont des parents qui vivent dans le pays voisin. L'ex-président Jammeh avait été accusé pendant longtemps de soutenir les séparatistes sénégalais de Casamance et de bloquer un projet de pont.

Dakar a été à la pointe des pressions diplomatiques et surtout militaires de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) pour contraindre le prédécesseur de M. Barrow, Yahya Jammeh, à lui céder le pouvoir.

Par crainte pour sa sécurité et à la demande de la Cédéao, Adama Barrow avait été accueilli le 15 janvier à Dakar, où il avait prêté serment à l'ambassade gambienne quatre jours plus tard. Il avait regagné Banjul le 26 janvier.

Le Sénégal et la Gambie ont annoncé samedi une "nouvelle dynamique" entre eux depuis la chute de l'ex-président gambien Yahya Jammeh et se sont engagés à renforcer leur coopération, notamment en matière de défense.

Le nouveau chef de l'Etat gambien Adama Barrow, qui vient d'effectuer une visite à Dakar du 2 au 4 mars, a qualifié le Sénégal francophone, qui fait de la Gambie anglophone une quasi-enclave, de "meilleur ami" de son pays. Cette visite est sa première à l'étranger en qualité de président, poste qu'il occupe depuis janvier dernier.

Avec AFP











Hebergeur d'image