leral.net | S'informer en temps réel

Adja Dieynaba Fall, ancienne maire de Sahm Notaire : « Il est très difficile de rivaliser avec le leader du Grand parti, Malick Gackou »

L’ancienne maire de la Commune de Sahm Notaire, Adja Dieynaba Fall, a tenu, ce samedi, un point de presse pour faire le bilan du dernier référendum dans sa commune. Cette militante apériste de Guédiawaye a saisi l'occasion pour répondre à ceux qui l’accusent de ne pas s'être beaucoup investie pendant la campagne référendaire. Elle a, par ailleurs, invité ses camarades de parti à descendre sur le terrain afin de réélire le Président Macky Sall au premier tour en 2019.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Mars 2016 à 08:14 | | 6 commentaire(s)|

« Ceux qui pensent que je ne me suis pas beaucoup donné lors de ce référendum du 20 mars dernier pour une victoire massive du camp du « Oui » dans la commune de Sahm Notaire ont tout faux », s'est défendue Adja Dieynaba Fall qui ajoute : « Je me suis vraiment donnée pour le référendum du 20 mars passé afin que le « Oui » l'emporte massivement dans ma commune de Sahm Notaire. J’ai l’habitude de mobiliser mes militants en dehors des élections. Cependant, j’ai parcouru les 35 quartiers que compte la commune de Sahm Notaire pour sensibiliser les militants sur le projet référendaire de Macky Sall ».

L’ancienne maire socialiste a, par ailleurs, reconnu qu’il est très difficile de se rivaliser avec le leader du Grand parti à cause de ses millions. « Il est très difficile de contrer quelqu’un comme le leader du Grand parti, Malick Gackou avec ses millions. Il est difficile de le combattre ici dans la commune, mais nous nous sommes donné corps et âmes pour avoir ce score », a-t-elle indiqué avant de dire que la coalition du "Oui" a gagné plus de centres de vote que le camp du « Non ». Mais, affirme-elle, puisque, c’est Mme Kanté, un proche de Malick Gackou qui contrôle la mairie de Sahm Notaire, elle a renforcé le centre de vote où Malick Gackou devait voter. « C’est pour cela que nous avons perdu ce centre de vote. Ils ont inscrit des gens venus d’ailleurs. Mais je puis dire que c’est le seul centre de votre qu’il a gagné », assure-t-elle.

Pour une réélection du Président Macky Sall au premier tour en 2019, la doyenne invite ses militants à descendre à la base pour sensibiliser davantage sur les projets et les réalisations du chef de l'Etat. Aussi, trouve-t-elle normal que le Président lance un appel au dialogue en direction de l’opposition.

Fara Mendy








Hebergeur d'image





Hebergeur d'image