leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Adoption du Code de la presse: Mbagnick et Yakham réussissent le pari

En dépit du climat de fin de législature qui règne, les députés ont massivement participé à l'examen du Code de la presse par la commission des Lois de l'Assemblée nationale. Les ministres Mbagnick Ndiaye et Yakham Mbaye ont défendu avec brio le projet qui a été adopté à l'unanimité, en commission. Son passage en plénière est prévu mardi prochain.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Juin 2017 à 11:51 | | 0 commentaire(s)|

Adoption du Code de la presse: Mbagnick et Yakham réussissent le pari
Adoption du Code de la presse: Mbagnick et Yakham réussissent le pari
Enfin, la presse va disposer d'un code. Après plusieurs conciliabules, le Gouvernement a franchi le pas. Hier, la commission des Lois de l'Assemblée a entendu l'exposé des motifs des ministres Mbagnick Ndiaye et Yakham Mbaye avant de voter le texte.

Présidée par Mamadou Diop Decroix, la Commission a vu la participation entre autres, du président du groupe Benno Moustapha Diakhaté, du Vice-Président, Abdou Mbow, de la parlementaire de Bokk Gis Gis, Seynabou Wade.

Ce fut une longue séance ponctuée d'un débat riche en amendements notamment celui de Cheikh Oumar Sy de Bës Du Niakk. Le ministre de la Communication et de la Culture, Mbagnick Ndiaye a ouvert les débats par la lecture d'une présentation générale du projet de Code de la Presse, objet de vives polémiques dans un passé récent entre professionnels des médias et acteurs politiques.

Le secrétaire d'Etat à la Communication, Yakham Mbaye s'est chargé des détails. Très à l'aise sur le sujet, l'ancien Directeur de publication de "Libération" a convaincu les parlementaires qui ont voté à l'unanimité le projet en attendant la plénière du 20 juin prochain.

Par ailleurs, un fait n'a pas échappé aux sources de "L'As": les premières retrouvailles entre Yakham Mbaye et Moustapha Diakhaté après la violente passe d'armes, entre les deux figures de l'Apr. D'après nos sources, Moustapha Diakhaté a agréablement surpris l'assistance en faisant preuve de hauteur d'esprit. Et c'est le parlementaire qui s'est le premier signalé lors de sa prise de parole, en rendant un hommage appuyé aux deux émissaires du gouvernement.

D'après Moustapha Diakhaté, ce projet devrait suffire à réélire le Président Macky Sall. Car, "fortifier la démocratie est le meilleur des bilans". A son tour, le Secrétaire d'Etat à la Communication a tenu à témoigner de l'engagement permanent du député depuis plusieurs années aux côtés des acteurs de la presse pour donner corps à ce projet de Code de la Presse, tout comme le Président de la Commission des Lois, qui fut ministre de la Communication sous l'ancien régime.

Yakham Mbaye reviendra à la charge au cours des débats pour démontrer, chiffres à l'appui, à quel point Moustapha Diakhaté a raison d'insister sur l'importance du fonds d'Appui au développement de la Presse (Fadp) créé avec ce nouveau Code et devant remplacer l'Aide à la presse.

L'As