leral.net | S'informer en temps réel

Adultère: Un ressortissant guinéen tue sa femme et charge les agresseurs

Mamadou Sylla, né en 1949 en guinée, l’a échappe belle hier Mardi devant la cour d’assises de Dakar. En effet, accusé d’avoir assassiné sa femme Adama Sylla, qu’il soupçonnait d’adultère, ce cordonnier de profession a finalement été condamné à 7 ans de travaux forcés contre la perpétuité requise par l’avocat général.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Décembre 2010 à 12:07 | | 2 commentaire(s)|

Adultère: Un ressortissant guinéen tue sa femme et charge les agresseurs
Les faits ont eu lieu le 14 septembre 2004. En effet, Mamadou Ndong, Cheikh Seck et l’élève officier de gendarme, Souleymane Samba mettaient à la disposition des gendarmes de la brigade de Ouakam, Mamadou Sylla qu’ils accusent d’avoir mortellement blessé sa femme au terrain municipale de Ngor. Lors de leur descente sur les lieux les enquêteurs constateront que la dame qui répondait au nom de Sirata Sylla connue sous de Adama Sylla est morte plus tard après son évacuation à l’hôpital. Et d’après leur constat le corps de la victime ensanglanté, laissait apparaitre plusieurs blessures profondes au niveau du bas ventre et de la cuisse. Mamadou Ndongue et Cheikh Seck ont déclaré en outre avoir vu le mis en cause sur les genoux de sa femme avec un couteau à la main. Et dés qu’ils l’ont interpellé sur son acte, le mis en cause a tout bonnement laissé entendre que celle-ci fuguait. L’enquête, révèle que, Mamadou Sylla qui soupçonnait sa femme d’entretenir des relations amoureuses avec des inconnus, est bien l’auteur du crime. Mais l’accusé pour se défendre, à laisser entendre que sa femme est victime d’une agression de la part des inconnus. «Ils faisaient 21 heures sur un terrain de foot à Ngor, je me trouvais entrain de pisser, lorsque des individus armés ont attaqué ma femme, j’ai tenté d’intervenir mais c’était trop tard », a indiqué le prévenu à la barre. Mais les témoins, Cheikh Seck et Souleymane Samba l’ont aussitôt chargé soutenant que l’accusé a tenté de s’enfuir au moment où il venait d’accomplir son acte. L’avocat général convaincu de sa culpabilité a requis les travaux forcés à perpétuité contre lui. Mais la défense assurée par Me Djiby Diallo, a rejeté le réquisitoire du parquet général pour plaider l’acquittement de son client. Ainsi, après avoir entendu les deux parties la cour a délibéré en déclarant Mamadou Sylla coupable de crime d’assassinat et l’ a condamné à 7 ans de travaux forcés.
LAMINE DIEDHIOU rewmi



1.Posté par Sunugal le 08/12/2010 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il sort dans une année à cause des longue détention dans les prisons.

C'est lent cette justice , 6ans après on peut juger

2.Posté par oubideu le 09/12/2010 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ans après avoir éliminer une vie. C'est vraiment injuste. Ces peulhs se moquent de nous il faut commencer par les exécuter et ensuite les expulser en masse vers leur Guinée natale. Nous ne pouvons plus contenir ces gens qui n'ont rien d'humain et qui ne respectent pas la vie humaine. Si ta femme te trompe avec un autre homme répudie la et c'est tout.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image