leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Amalfitano : Anigo sort de ses gonds et tacle Bouchet !

Aujourd'hui, Morgan Amalfitano connaîtra le verdict de la commission de discipline suite à l'incident qui l'a opposé à Blaise Matuidi. Mais en attendant, José Anigo est monté au créneau pour s'indigner.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Octobre 2012 à 15:23 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Amalfitano : Anigo sort de ses gonds et tacle Bouchet !

Amalfitano : Anigo monte au créneau par evidenceprod
Autre star du Clasico entre l’OM et le PSG après André-Pierre Gignac et Zlatan Ibrahimovic, Morgan Amalfitano sera fixé sur son sort aujourd’hui par la commission de discipline. Coupable d’avoir donné un coup de coude et d’avoir giflé le Parisien Blaise Matuidi, le milieu offensif phocéen risque gros. Mais à Marseille, le battage médiatique réalisé autour de cet incident agace, notamment depuis que l’ancien président olympien, Christophe Bouchet, est venu remettre de l’huile sur le feu en réclamant des excuses publiques de l’ex-Lorientais.

Invité surprise de la conférence de presse du jour au centre d’entraînement Robert-Louis-Dreyfus, José Anigo est venu dire ce qu’il pense de l’intervention de Bouchet. « On en fait beaucoup trop autour de l’affaire Amalfitano. Je ne comprends pas les propos de Bouchet. Il doit être en campagne. Résumer le clasico à cet incident minime avec Amalfitano est réducteur. Il n’y a rien de dramatique. Ce qui est énervant c’est que ça sort de la bouche de quelqu’un qui n’était pas au match. C’était plus une poussette au visage qu’une vraie gifle. Ses propos n’ont pas lieu d’être. Il faut arrêter de faire de Morgan un bouc-émissaire et de le jeter en pâture. C’est certainement l’un des clasicos les plus tranquilles de l’histoire, c’est dommage d’amplifier cette affaire, d’en faire une “affaire d’État”. On a des arguments à faire valoir, des images à montrer. Et si Morgan doit être sanctionné, il faudra qu’un comité d’éthique se penche sur les paroles de Jallet avant le match, qui appelait à mettre des gifles. »

Remonté comme un coucou, le directeur sportif marseillais craint-il que la surexposition médiatique de cette affaire n’oblige la commission de discipline à infliger une lourde sanction à Morgan Amalfitano ? Menacé de ne pas pouvoir disputer le PSG-OM en coupe de la Ligue à la fin du mois, Amalfitano n’a plus très longtemps à attendre avant d’être fixé sur son sort.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image