leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Bassirou Faye : Abdoulaye Daouda Diallo délivre un ordre de poursuite, le présumé meurtrier menace de se faire entendre


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:46 | | 8 commentaire(s)|

Affaire Bassirou Faye : Abdoulaye Daouda Diallo délivre un ordre de poursuite, le présumé meurtrier menace de se faire entendre
Les choses se corsent pour Tombon Oualy, le présumé meurtrier de l'étudiant Bassirou Faye. Selon Libération, le ministre de l'Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, a signé, hier, l'ordre de poursuite que lui demandait le Procureur de la République. A vrai dire, d'après ce journal, cet ordre n'était pas une nécessité. Comme le présumé tireur n'était pas officiellement admis sur le théâtre des opérations, la procédure civile lui est applicable. En effet, lorsque les enquêteurs l'ont interrogé sur les raisons de sa présence au Campus, Tombon Oualy a renseigné qu'il était chez lui lorsqu'il a entendu la radio parler des affrontements. Et, comme il n'avait rien à faire, il a jugé utile de venir prêter main forte à ses collègues.
Placé en garde-vue à vue au Commissariat du Port, le présumé meurtrier de Bassirou Faye a commencé à "déconner", hier. Des témoins assurent qu'il a dit, de sa cellule, qu'il n'acceptera pas de tomber seul. Pour dire que son arrestation semble être le début d'une affaire rocambolesque. Car, tout indique que les plus hautes autorités semblent disposer d'informations jusque-là inconnues du grand public. En cas de placement sous mandat de dépôt de Tombon Oualy, il a été décidé au plus haut niveau de le mettre dans une cellule individuelle et de le faire surveiller 24/24. Ce, de peur qu'il ne soit "effacé".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image