leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Béthio: Le SAMS veut toute la lumière

Lors de sa dernière rencontre d’avril 2012 au siège du parti sis à la VDN, les membres du SAMS ont abordé différents points liés à la vie du parti et à l’actualité nationale.


Rédigé par leral.net le Samedi 5 Mai 2012 à 09:21 | | 2 commentaire(s)|

Affaire Béthio: Le SAMS veut toute la lumière
1- Abordant la vie du parti, les membres ont abordé les présidentielles de 2012 en appréciant le faible score réalisé par le président Idrissa SECK, à savoir les 7,84% obtenus à cet effet. La plupart des membres ont lié ce faible score par le choix fait par notre candidat de privilégier la bataille autour de la non recevabilité du candidat président Abdoulaye WADE, plutôt que de battre campagne pour recueillir les suffrages des sénégalais. Cette situation découle du fait que notre candidat était dans le M23 qui avait fait de la-non participation de WADE à la présidentielle un combat de principe au regard des dispositions de la constitution de 2001.

Le SAMS, tout en regrettant ce faible score de notre candidat qui ne traduit aucunement sa posture et son envergure sur l’échiquier politique national, salue sa constance dans ses choix et ses idées qui vont dans le sens de toujours privilégier la bataille des principes et des idéaux qui fondent un Etat de
droit.

Sur ce chapitre, le SAMS se propose de rencontrer le président Idrissa Seck pour lui réitérer tout sonsoutien et discuter avec lui des nouvelles orientations du parti.

Concernant les élections législatives du 1er juillet 2012, le SAMS reconnait que le fait d’y aller dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakar, ainsi que la prise en compte de la parité dans les listes réduisent la marge de manœuvre des partis pour la répartition des sièges. Ainsi, chaque parti doit faire des concessions pour arriver à un large consensus dans les choix et les positionnements sur les listes. Sur ce, le SAMS donne mandat à la direction du parti de prendre ses responsabilités pour faire le meilleur choix dans la désignation des personnes qui doivent représenter dignement le parti et défendre les intérêts des sénégalais à l’hémicycle.

2- Abordant l’actualité nationale, le SAMS se félicite de la formation du nouveau gouvernement avec une équipe restreinte et l’exhorte à s’atteler à la tâche pour un mieux-être des populations. A cet égard, le SAMS salue la décision de baisser les prix des denrées de première nécessité et d’octroyer un budget de 34 milliards au monde rural pour la campagne agricole de 2012. Dans le même ordre d’idées, il adresse ses vives félicitations aux deux ministres de REWMI qui siègent dans le gouvernement

- Appréciant ce choix à sa juste valeur, le SAMS demande aux Ministres concernés que sont Pape DIOUF et Oumar GUEYE de faire tout ce qui est en leur possible pour ne pas décevoir le choix porté sur leur modeste personne, en privilégiant les intérêts des sénégalais avant toute chose dans la conduite des affaires relevant de leurs responsabilités.

Sur cet aspect, le SAMS se dit être prêt à les accompagner pour une pleine réussite de leur mission.

Le SAMS salue aussi la décision du Gouvernement de diligenter des audits pour faire l’état des lieux à propos de la gestion des autorités de l’alternance. Sur ce point précis, il demande aux nouvelles autorités de travailler en étroite collaboration avec la CENTIF et l’ARMP qui ont déjà eu à diligenter des enquêtes et à produire des rapports sur la gestion et la passation des marchés effectuées par le régime libéral entre 2000 et 2012.

A ce sujet, le SAMS salue la démarche de rupture de Mme la Ministre de la justice Aminata TOURE selon qui, le Sénégal est plus que déterminé à « lutter contre l’impunité et particulièrement celle des cols blancs qui pillent nos économies et dissimulent leurs avoirs mal acquis par le truchement du blanchiment et de la fuite des capitaux dans des paradis fiscaux » Cette démarche des nouvelles autorités s’inscrit dans la lutte contre l’impunité qui n’a, du reste, jamais été prise en compte durant les douze années d’alternance au Sénégal.

Le SAMS demande en outre aux autorités de diligenter des enquêtes sérieuses et sans partie pris pour situer les responsabilités dans la mort de tous ceux qui ont été emportés par les violences policières lors de la campagne électorale de février-mars 2012.

Concernant le cas des deux personnes tuées dans des conditions inhumaines à Keur Samba Laobé dans la commune de MBOUR, le SAMS exige que la lumière soit faite et que les auteurs de ces faits répréhensibles et condamnables, quel que soit par ailleurs leur rang au niveau de la société, répondent
de leurs actes.

Enfin, le SAMS exhorte aux autorités de se départir d’une justice à deux vitesses pour rendre tous les sénégalais justiciables et égaux devant la loi, seul gage d’un Etat de droit dans une démocratie digne de son nom.

Fait par le Secrétariat du SAMS le vendredi 04 mai 2012 à l’issue de sa dernière réunion au siège de
REWMI à la VDN à Dakar.

Ont signé :

Idrissa GUEYE : Coordonnateur du SAMS

Aboubakrine SAMB responsable de la Communication du SAMS



1.Posté par Féré le 05/05/2012 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SAMS????????

2.Posté par Membre le 09/05/2012 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Secrétariat adhésion et mobilisation des suffrages du parti Rewmi.
Le titre de l'article n'a pas respecté l'esprit du texte.
Le sams n'a pas parlé de l'affaire Béthio.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image