leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Charlie Hebdo : Attention au piège - Par Amidou Bary


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Janvier 2015 à 15:58 | | 1 commentaire(s)|

Affaire Charlie Hebdo : Attention au piège - Par Amidou Bary
Depuis cette marche dite de la « communauté internationale », les cœurs se sont soulevés. Après l’émotion, il faut laisser la raison reprendre le dessus. A qui profite la situation sinon à Hollande (en perte de popularité), au journal Charlie Hebdo (au bord du dépôt de bilan) et enfin au gouvernement français qui doit finaliser le programme de l’occident : démanteler pour ensuite dominer les pays africains et les pays arabes en vue de les exploiter pour booster son économie malade, combattre puis « gérer » l’Islam après avoir créé des prétextes ?

Tout ceci est une grotesque manipulation dans laquelle les Présidents musulmans ont été piégés pour la plupart .Tout le monde est contre le terrorisme même le Président Wade avait apprécié mais le piège c’est l’infiltration de Charlie Hebdo. Les chefs d’Etat ne pouvaient pas appréhender la situation. Le Président Macky Sall était visiblement gêné et même très remonté en tant que musulman. Il ne faudrait pas que cette erreur soit la pomme de discorde, c’est le but recherché. Diriger un Etat est compliqué et les décisions non réfléchies sont toujours regrettées. Notre plaie est la Casamance et elle n’est pas guérie. Un Président affaibli dans son pays est plus « manipulable ».

Ne nous trompons pas de cible. Seul Dieu sait lire dans les cœurs des hommes. Tous derrière lui car les ennemis communs sont ceux du Prophète (SAW). C’est à nous de marcher et dénoncer les injustices. Ceux que nous devons indexer et maudire sont ces faiseurs de tort à l’Islam (ennemi commun de l’occident) qu’ils veulent transformer à leur convenance. Ceci est ballon de sonde. Ce choc des civilisations a été théorisé depuis des décennies. Tous les croyants et pacifistes sont concernés et évitons l’amalgame qui s’est produit au Niger : c’est le même combat. Déjà que les perles des chapelets commencent à être égrenées, les journalistes à leur média, les artistes à leurs moyens d’expression et les intellectuels à leurs plumes : ce sera notre djihad de solidarité.ILS ont allumé un feu qui n’est pas prêt de s’éteindre. C’est à Hollande de demander pardon aux musulmans. La ruse de Satan ne doit pas passer : mettre les uns contre les autres et ensuite éliminer les survivants.

Amidou Bary






Hebergeur d'image