leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Cissé Lô, Mimi jette de l'huile sur le feu, Touba se braque

Dans la matinée du samedi, lendemain de l'expédition punitive contre le coordonnateur départemental de l'Alliance pour la République (Apr) à Mbacké, une délégation gouvernementale, conduite par le Premier ministre Aminata Touré, a rendu visite à Moustapha Cissé Lô à Dakar. Mais, ce qui a surpris tout le monde, selon L'Observateur, c'est qu'au lieu de tenir un discours de compassion ou d'apaisement, des propos radicaux ont constitué l'essentiel des échanges.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Juin 2014 à 09:26 | | 29 commentaire(s)|

Affaire Cissé Lô, Mimi jette de l'huile sur le feu, Touba se braque
Le Premier ministre a assuré au député que toute la lumière sera faite sur ces actes de vandalisme. "Force restera à la loi", a juré le Premier ministre. Lui emboîtant le pas, Cissé Lô persiste que dans un pays de droit, force doit rester à la loi. Dans la foulée, l'idée de constituer un pool d'avocats a été émise. D'ailleurs, Moustapha Cissé Lô annonce une plainte devant le procureur de la République. Cette audience, rapportée aux autorités religieuses de Touba, a braqué toute la hiérarchie mouride. Face à cette situation, Touba a élaboré un plan de riposte. Il consiste dans un premier temps à faire libérer sans condition les 19 personnes arrêtées par la police lors des manifestations. La famille de Serigne Fallou exige en outre, dans les plus brefs délais, des excuses publiques de Cissé Lô. Le Khalife des mourides a enjoint son porte-parole, Cheikh Bassirou Abdou Khadre, revenu fraîchement de Paris, de se prononcer sur cette affaire.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image