leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Ckeikh Sidya Bayo - Me Abdoulaye Tine dénonce "une garde à vue irrégulière et injustifiée"

Me Abdoulaye Tine s'est dit "choqué" de l'utilisation de cette mesure à l’ encontre de son Client Ckeikh Sidya Bayo, Président du Conseil National de Transition en Gambie (CNTG) même s’il se félicite par ailleurs de sa remise en liberté immédiate.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Novembre 2014 à 15:30 | | 1 commentaire(s)|

Affaire Ckeikh Sidya Bayo - Me Abdoulaye Tine dénonce "une garde à vue irrégulière et injustifiée"
A travers un communiqué, l'avocat de l'opposant gambien tient à faire observer que depuis son arrivé à Dakar, son client faisait l’objet d’actes de filatures et d’espionnages y compris au sein même de l’hôtel où il résidait.
"Tout laisse apparaître que ces actes n’étaient ni plus ni moins que l’œuvre d’hommes agissant pour le compte des services de renseignements extérieurs d’un Etat voisin du Sénégal", dénonce Me Tine.
Selon lui, il s’agit là d’opérations intolérables menées par un Etat tiers sur le sol sénégalais en violation parfaite de notre souveraineté nationale.

C’est pourquoi, il demande à "l’Etat du Sénégal d’assumer ses devoirs en mettant un terme à ces agissements illicites d’une part et d’assumer pleinement la sécurité physique de Monsieur Ckeikh Sidya Bayo d’autre part".
Me Tine tient à préciser que dans cette affaire, "c’est son client qui est la vraie victime puisqu’il a fait l’objet d’actes d’espionnages malveillants sur le sol sénégalais et qu’il est du devoir de l’Etat du Sénégal de le protéger et non de mettre en doute sa parole".

Sur le placement "abusif et injustifié" de son client en garde à vue, Maître Tine rappelle que "sur le plan purement procédural, le droit sénégalais ne permet le placement en garde à vue d’une personne à l’encontre de laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles qu’elle a commis ou tenté de commettre un crime ou un délit puni d’une peine d’emprisonnement".
Or, souligne-t-il "dans cette affaire, rien ne pouvait être reproché à son client puisque les faits en cause ont opposés les 6 éléments de sa garde rapprochée à des individus suspectés d’être les auteurs et commanditaires de ces actes malveillants".
C’est pourquoi, il "dénonce avec force la garde à vue abusive et injustifiée dont son client a fait l’objet et entend ainsi user de toutes les voies de droit afin que les intérêts de celui ci soient parfaitement préservés".







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image