leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Diombass-Omar Sarr : 6 mois fermes et 10 millions de FCFA pour Khadija Mbaye et ses complices

Le feuilleton qui avait défrayé la chronique de l’univers politico-social du Sénégal, il y a quelques mois, vient de connaître son épilogue ce mardi 23 novembre 2010.
Il est sanctionné par la condamnation à 6 mois fermes de la dame Khadija Mbaye, par qui est arrivé le scandale politico-sexuel, et ses principaux complices, en l’occurrence Djiby Gaye, Abdou Salam Sarr et Ramdane Dia, tous collaborateurs du ministre d’Etat, ministre de l’Habitat et de la Construction Omar Sarr, qui écopent de la même peine, selon la Rfm qui a donné l’information dans son édition de midi.
A noter que cette peine est assortie d’un paiement solidaire de dix (1O) millions de francs CFA de dommages et intérêts.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Novembre 2010 à 17:54 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Diombass-Omar Sarr : 6 mois fermes et 10 millions de FCFA pour Khadija Mbaye et ses complices
Pour leur part, le ministre d’Etat, Omar Sarr et son Directeur de Cabinet, Abdoul Aziz Diop ne sont plus poursuivis contrairement au souhait de la principale victime, Diombass Diaw. Le tribunal a déclaré irrecevables les poursuites contre les adversaires de Diombass Diaw.

Au sortir du Tribunal, l'avocat de Diombass Diaw a dit toute sa déception ne pas voir la pièce centrale de ce dossier devant les juges. «Enorme déception relative à la déclaration de l’irrecevabilité de la procédure ouverte contre Omar Sarr qui n’a pas daigné recevoir l’acte, qui n’a daigné, en aucun moment, comparaître devant ces juges comme s’il paraissait être un citoyen au dessus de la loi, s'est désolé Me Cissé qui estime que leministre d'Etat aurait pu se présenter quel que soit la situation. «Même s’il n’avait rien à se reprocher, il me semble, à partir du moment où une convocation lui a été servie ou alors quand bien même qu’une convocation ne lui aurait pas été servie, qu’il puisse, au moment où on l’a présenté comme un élément central de ce dossier-là, comparaître et blanchir sa réputation», a conseillé l'avocat Alioune Badara Cissé.

Pour les avocats de l’accusation qui entrevoient un recours en appel, le droit a été dit. «Le juge correctionnel a rendu une décision d’apaisement, de réconciliation et de sagesse. Le droit a été dit. (…), Omar Sarr et Abdoul Aziz Sarr ont été relaxés et les autres condamnés (…), a déclaré Me Khassimou Touré qui ajoute : «Maintenant, il reste à apprécier les condamnations de Ramdane Dia et autres».



Charles Thialice SENGHOR pressafrik.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image