leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Dubaï Port World : Ce que le Procureur spécial a pu recueillir

Suite à une enquête menée par la Section de recherches de la gendarmerie, le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a pu rassembler les pièces du puzzle dans la constitution de la concession du terminal à containers du Port autonome de Dakar. Pourtant on avait fini de penser qu’elle a été acquise par Dp Word international, une entreprise appartenant à l’Emir de Dubaï.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Mars 2013 à 11:54 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Dubaï Port World : Ce que le Procureur spécial a pu recueillir
En 2007, Dubaï Port Word international, appartenant à l’Emir de Dubaï, était intéressé par la gestion du terminal à containers du Port autonome de Dakar. Selon une enquête, une autre entreprise de ce même Emir voulait gérer la plateforme de Diamniadio. Les enquêteurs pensent que tous ces deux projets n’ont pas abouti. C’est alors que Karim, usant d’homonymie, a pris le contrôle du terminal à containers du Port autonome de Dakar. En effet, selon les conclusions de l’enquête, le terminal à containers du Port autonome de Dakar est géré par Dp world Dakar/SA qui est une propriété, non pas de Dubaï port World international (une entreprise appartenant à l’Emir de Dubaï), mais de Dp World Sénégal Limited, une société offshore installée dans les îles vierges britanniques.

Les statuts de la société, obtenus grâce au concours de notaires, montrent que Dp world Dakar appartient à 86% à Dpw Sénégal/Limited (une propriété de Karim Wade), à 10% au Port autonome de Dakar et à 4% à des administrateurs privés.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image