leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Fada et le Groupe parlementaire du Pds : Amadou Diarra flingue le chef des frondeurs et interpelle Moustapha Niasse

Alors que le dossier de la présidence du Groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates » est inscrit à l’ordre du jour de la réunion du Comité directeur du Parti démocratique Sénégalais (Pds) de ce jour, le maire libéral de la Commune de Pikine Nord, Amadou Diarra, lance les hostilités.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Avril 2016 à 12:06 | | 2 commentaire(s)|

Affaire Fada et le Groupe parlementaire du Pds : Amadou Diarra flingue le chef des frondeurs et interpelle Moustapha Niasse
C’est sur un ton engagé, avec un discours teinté d’amertume et une certaine pugnacité que le Maire de la Commune de Pikine Nord a analysé ce qu’il convient d’appeler l’affaire Modou Diagne Fada à l’Assemblée nationale. Amadou Diarra ne mâche pas ses mots pour asséner ses vérités au leader des frondeurs du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui ambitionne de créer une nouvelle formation politique. Le maire de Pikine Nord n’hésite pas, dans un entretien accordé à Grand-Place, à accuser son « ancien » frère de parti en parlant de « deal » entre Modou Diagne Fada et le président de la République, Macky Sall, avec comme objectif final la déstabilisation du parti de Me Abdoulaye Wade. « Maintenant, c’est clair et net que Modou Diagne Fada est en mission commandée sous les ordres du Président Macky Sall. Il est en train de jouer le jeu de Macky Sall qui a publiquement affiché sa volonté de réduire l’opposition sénégalaise à sa plus petite expression. C’est donc le Président qui le protège. C’est pourquoi, ils se comporte ainsi », déclare M. Diarra. Poursuivant dans sa diatribe, l’élu local ajoute : « Ça ne surprendrait personne, si Modou Diagne Fada est nommé ministre, car, il a toujours cherché à vendre le Pds à Macky Sall. Mais qu’il sache dorénavant qu’il n’est plus député dès lors qu’il a annoncé son départ du Pds ».

Sur le refus du leader des frondeurs de lâcher le poste de président du Groupe parlementaire des « Libéraux et Démocratiques », le maire de Pikine Nord se dit choqué. Aussi, lance-t-il un appel au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, pour qu’il tranche cette question. « Modou Diagne Fada n’est plus député dans la mesure où il a clairement annoncé qu’il a quitté le Pds. Fort de ce constat, j’interpelle le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, car sa responsabilité est totalement engagée. C’est lui qui dirige l’Assemblée nationale et, dans cette Institution parlementaire, il y a un règlement intérieur qui soutient que tout député démissionnaire de son parti qui l’a investi, perd son mandat. Et, par là, je me réfère encore à l’article 66 de la Constitution du Sénégal qui est clair là-dessus ». Pour ce maire libéral, la désignation du président du Groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates », « c’est maintenant l’affaire de l’Assemblée nationale et non du Pds », car souligne-t-il, Fada a été exclu du parti de Wade, mieux, il a démissionné.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image