leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Habré: Abdoul Mbaye toujours visé !

La convocation de l’ex-Premier ministre Abdoul Mbaye devant les Chambres africaines extraordinaires reste suspendu à la décision de la Chambre d’accusation suite au recours du Procureur général, Mbacké Fall pour une infirmation de la décision des juges d’instruction. Cette convocation permettra au Parquet d’avoir plus d’informations sur les avoirs de Habré dans le cadre des mesures conservatoires.


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Novembre 2014 à 22:44 | | 2 commentaire(s)|

Affaire Habré: Abdoul Mbaye toujours visé !
Ce n’est pas un canular : le procureur près les Chambres africaines extraordinaires (Cae), Mbacké Fall avait bel et bien émis un réquisitoire supplétif pour demander aux juges de convoquer l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye afin qu’il apporte des précisions sur les avoirs de Hissein Habré.

Cette demande a, d’ailleurs, été rejetée par les juges d’instruction des Cae. Selon des sources proches du dossier, le Parquet a fait appel au niveau de la Chambre d’accusation qui n’a pas encore tranché.

«Si la Chambre d’accusation infirme la décision rendue par les juges d’instruction, c’est elle- même qui va procéder aux auditions de M. Abdoul Mbaye», soufflent nos sources.

Par ailleurs, il faut préciser, si l’on croit des interlocuteurs proches du dossier, que cette convocation n’a rien à voir avec l’action publique qui juge les crimes internationaux qu’aurait commis Hissein Habré à la tête du Tchad.

Cette convocation entre dans le cadre des mesures conservatoires prévues par l’article 87 10 du Code de procédure pénale. Lequel code stipule que le juge ou le Parquet peut bien procéder à la prise de mesures conservatoires des biens de l’inculpé afin que ce dernier ne puisse pas organiser son insolvabilité.

Pour dire que la convocation de l’ex- Premier ministre va permettre aux juges ou au Parquet de procéder a l’inventaire des biens de l’inculpé.

«Avec combien d’argent il a ouvert son compte à la Cbao ? , qu’est-ce qui reste de cet argent ? Ou comment a- t-il été dépensé ?», s’interrogent-on dans les Cae.

Dans une de ses interviews, M. Mbaye avait déclaré que c’est lui- même qui avait accueilli Hissein Habré et avait ouvert un compte pour lui juste après son arrivée de Ndjamena. Le Parquet veut sans doute entendre Abdoul Mbaye pour avoir plus d’informations sur les avoirs de Habré et probablement les confronter avec des éléments dont les juges disposent.

Car, selon nos sources, les juges disposeraient d’informations sur les avoirs de Habré notamment un fac-similé d’un chèque de 3 milliards de francs du Trésor public tchadien que l’ex-chef de l’Etat aurait ramené au Sénégal dans sa fuite.

Ces infos sont d’ailleurs contenues dans le rapport de la Commission d’enquête nationale. Il faut rappeler que Hissein Habré est en prison pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et tortures.

Le Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image