leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Karim Wade: Amsatou Sow Sidibé invite l'Etat à se conformer à la décision du Groupe de travail de l'Onu

Amsatou Sow Sidibé s'est exprimée sur l'avis du Groupe de travail des Nations unies sur les détentions arbitraires concernant Karim Wade. Le Populaire indique que la conseillère spéciale du président de la République n'a pas fait dans la langue de bois pour demander à l'Etat du Sénégal de se conformer aux directives du Groupe de travail onusien. Une note qui vient confirmer la décision déjà rendue le 20 avril 2015, selon laquelle "la détention de Karim Wade est arbitraire".


Rédigé par leral.net le Lundi 1 Février 2016 à 11:10 | | 8 commentaire(s)|

"Il faut que le Sénégal s'ouvre sur l'international. Nous avons ratifié toutes les conventions, il faudrait que, quand la justice internationale donne un point de vue, qu'on s'y penche et qu'on essaie de tirer le maximum de situation positive possible pour le pays et pour le peuple sénégalais", a-t-elle laissé entendre.

Venue prendre part aux activités culturelles de la collectivité léboue du village de Sendou, la conseillère du président de la République s'est aussi exprimée, sans détours, sur la libération d'Oumar Sarr, coordonnateur du Pds, informe le journal. A en croire Mme Sidibé, elle participe à la décrispation de l'espace politique. "Le Sénégal doit être un havre de paix si nous voulons nous développer et atteindre l'émergence", a-t-elle fait savoir.

Revenant à la charge, elle soutiendra : "Il ne faut pas que Karim Wade soit le seul prisonnier". Elle relève que les autres dossiers doivent être examinés. "Nous avons le sentiment qu'il y'a beaucoup de personnes dont les dossiers méritent d'être vus par la justice et qui sont en situation d'instance", assure la juriste.






Hebergeur d'image