leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Khalifa Sall, le silence troublant de Tanor

Le secrétaire général du Parti socialiste est plus préoccupé par son bébé, le HCCT que par son camarade de parti qui croupit en prison depuis maintenant une semaine. Hier, Ousmane Tanor Dieng a zappé Khalifa Sall lors de l'ouverture de la première session 2017 de son institution.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Mars 2017 à 10:26 | | 0 commentaire(s)|

C'est l'affaire Khalifa Sall qui charrie les débats et défraie la chronique, mais interpellé sur cette question en marge de la première session 2017 du HCCT (Haut conseil des collectivités territoriales), Ousmane Tanor Dieng, le président de la structure et non moins secrétaire général du Parti socialiste, n'a pas voulu se prononcer outre mesure sur cette préoccupation. "Il s'agit du Haut conseil des collectivités territoriales, nous sommes à notre première session de 2017. Je répondrai aux questions qui touchent ce domaine le moment opportun", déclare Ousmane Tanor Dieng.

Esquivant ainsi la question brûlante de l'incarcération du secrétaire général chargé de la vie politique de son parti en conflit avec la justice dans le cadre de la gestion de la caisse d'avance de la mairie de Dakar. Khalifa Sall est est en effet accusé d'avoir pris 1 milliard 800 millions de francs CFA à des fins personnelles.

Le secrétaire général du PS préfère ainsi se concentrer sur son bébé en insistant sur les valeurs d'un bon haut conseiller et en en définissant les contours . En outre, le président du HCCT affirme que toutes les questions feront l'objet de discussions et d'échanges. "Les solutions auxquelles nous aurons abouti conventionnellement, nous les enverrons au chef de l'Etat", souligne Ousmane Tanor Dieng qui promet que le Haut conseil va discuter de tout sans tabou.

"Les points de vue seront divergents, il y aura des consultants, nous essaierons de faire la synthèse dans une esprit de contribution et de pédagogie pour que les problèmes que nous avons ou que nous pouvons rencontrer, qu'on trouve des éléments de solution", promet-t-il.

source: walfquotidien








Hebergeur d'image