leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Affaire Khalifa Sall, ses avocats veulent internationaliser le combat

Dans l'affaire du maire de Dakar, la bataille juridique ne se limitera pas seulement au Sénégal. ses avocats par la voix de Me Aïssata Tall Sall, comptent saisir la CEDEAO pour que le maire de Dakar recouvre la liberté. Parce que, soulignent-ils, le dossier Khalifa Sall est politique.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Mars 2017 à 12:37 | | 0 commentaire(s)|

L'avocate Aïssata Tall Sall, un  des conseils de Khalifa Sall
L'avocate Aïssata Tall Sall, un des conseils de Khalifa Sall
L'avocate du maire de Dakar, incarcéré depuis mardi dernier pour entre autres délits de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux, Me Aïssata Tall Sall affirme affirme que ses avocats feront tout pour le tirer des griffes de la justice. Hier, en marge de la visite qu'elle lui a rendu, elle a indiqué qu'ils vont internationaliser le combat.

"Nous avons des contestations sérieuses à formuler. Nous allons nous concerter pour déposer un mémoire auprès du doyen des juges et éventuellement saisir la chambre d'accusation de la Cour de Justice de la CEDEAO pour que la détention de Khalifa Sall cesse", indique Me Aïssata Tall Sall.

Elle indique que l'arrestation de Khalifa Sall est injuste du fait qu'elle repose sur des calculs politiques orchestrées par le régime actuel. "Khalifa Sall a été inculpé pour détournement de deniers publics, escroquerie et association de malfaiteurs. On ne pouvait trouver mieux pour le charger lourdement. Mais en tant qu'avocat, ce n'est pas ce qui peut inquiéter. Ce que nous faisons, c'est d'abord regarder le dossier. Le Khalifa Sall que j'ai rencontré m'a expliqué et convaincu qu'il est victime d'une cabale politique. On cherche à le salir et à atteindre sa moralité", affirme l'avocate.

En outre, Me Aïssata Tall Sall a déploré les nouvelles restrictions prises par l'administration pénitentiaire. Il s'agit notamment de la décision de restreindre les visites prévues pour voir l'actuel chargé de l'animation à la vie politique du parti socialiste. D'après Me Tall, cette mesure a des allures d'une réclusion contre son client. C'est pourquoi les conseillers de Khalifa Sall entendent faire face à ce qu'ils considèrent comme de la séquestration.
source: walfquotidien