leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Lamine Diack : Khalifa Sall diffère sa réponse

Resté aphone depuis l’éclatement de l’affaire Lamine Diack dans laquelle il a été beaucoup question du financement de la campagne des locales de 2009, le maire de Dakar, Khalifa Sall a, dans une certaine mesure, esquivé la question en différant sa réaction à ce sujet. Motif : pas question de parler politique en Conseil municipal, renseigne Grand-Place.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Décembre 2015 à 09:45 | | 2 commentaire(s)|

Interpellé par la presse sur les déclarations de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf), Lamine Diack, révélant qu’il a contribué au financement des élections locales de 2009, avec l’argent sale des Russes pour soutenir l’opposition dans sa bataille pour le contrôle de la ville de Dakar, Khalifa Sall n’a pas voulu s’épancher sur ce sujet. Pour le secrétaire général à la vie politique du Parti Socialiste (Ps), chaque chose doit se dire à sa place, le moment venu. « J’ai dit que lorsque je suis en Conseil municipal, je ne parle pas de politique. Mais, je tiens à souligner que si j’ai une chose à dire, je le dirai le moment venu, à la place où ça doit se dire », précise Khalifa Sall.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image