leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Lamine Diack : Mouhamadou Mbodj dénonce un acharnement


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Décembre 2015 à 14:44 | | 41 commentaire(s)|

Le coordonnateur du Forum Civil, Mouhamadou Mbodj n'est pas content. Il ne comprend pas le comportement des Sénégalais. Interpellé sur l’affaire Lamine Diack, le coordonnateur du Forum civil appelle les populations, surtout la classe politique, à la retenue parce que, estime-t-il, l’ancien président de l’Iaaf bénéficie d’une présomption d’innocence. Mais, il a l’impression qu’il y a un acharnement contre lui. Pourtant, a-t-il regretté dans les colonnes de L'As, en France on ne s’acharne pas sur Platini et en Suisse, non plus, sur Blatter. Ainsi, il se demande pourquoi les Sénégalais se comportent comme cela. Selon Mouhamadou Mbodj, c’est comme s’il y avait une haine entre les Sénégalais et les gens se comportent comme s’ils sont des ennemis. Toutefois, prévient-il, si le juge incrimine des autorités ou une partie de la société civile, le Forum civil sera devant ce combat pour réclamer la lumière.

Par ailleurs et pour l’intérêt de la démocratie, le coordonnateur du Forum civil demande la libération du responsable libéral, Oumar Sarr et les jeunes de l’Ujtl, notamment Toussaint Manga et autres. Sur les ondes de Sud Fm, M. Mbodj précise toutefois que les jeunes libéraux, accusés d’avoir brûlé un bus, n’en font pas partie. Mlagré sa plaidoirie, Mouhamadou Mbodj n'en pense pas moins que les propos tenus par le député Oumar Sarr sont condamnables. Mais, il demande au Président Macky Sall pour la consolidation de la démocratie de libérer le maire de Dagana, mais que ce dernier soit réprimandé par toute la communauté. Car, pour M. Mbodj, on ne peut pas parler de drogue dans cette affaire. En plus, il estime que Oumar Sarr doit présenter des excuses et que le Président lui pardonne.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image