leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Malick Noël Seck: le jeune socialiste passera Noël en prison

C’est hier Lundi que c’était tenu l’audience de deuxième instance de la Cour d’appel, sur l’affaire Malick Noël Seck. Le jeune socialiste, qui avait été condamné à deux ans de prison ferme, lors de la première instance, suite aux accusations d’outrage à magistrat et de menace de mort qui ont été porté à son encontre, devra attendre le 02 janvier prochain pour connaître son véritable sort.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Décembre 2011 à 08:12 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Malick Noël Seck: le jeune socialiste passera Noël en prison
Devant la barre M. Seck a, encore une fois, assumé le contenu de lettre pour laquelle il a été poursuivi. « Avec le recul, je n’aurais même pas changé une virgule. J’accepte et assume les propos car l’initiative et la conception de la lettre viennent de moi », a-t-il soutenu. Malick a expliqué que ce sont des motivations citoyennes qui l’avaient poussé à écrire la missive, mais apparemment, il y a eu mal interprétation et incompréhension.

Ainsi, tous les 12 conseillers de M. Seck qui ont eu à passer devant la barre, ont plaidés pour une absence d’éléments intentionnels pour les délits d’outrage à magistrat et de menace de mort. Ils ont tout simplement demandé la libération de leur client.

Une libération qui risque de tarder à venir, car, l’avocat général a quant à lui confirmé les accusations qu’il a jugé d ’ « incontestablement établis » et de « faits graves ».

Pour le moment, l’affaire a été mise en délibéré pour le 02 janvier prochain et la Cour a aussi décidé de joindre la demande de liberté provisoire de l’arrêté qui sera rendu.






Hebergeur d'image