leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Oumar Sarr - L'Ums tranche : "Il n'y a pas de violation de la loi"

Les responsables de l’opposition, qui avait saisi par lettre l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) sur l’affaire Oumar Sarr, peuvent déchanter. Le président de l’Ums, Maguette Diop a tranché. Selon Grand-Place, l’Ums a débouté l’opposition.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Décembre 2015 à 13:14 | | 12 commentaire(s)|

Intervenant à la Tfm, il a indiqué que le procureur Serigne Bassirou Guèye est resté collé au droit dans l’affaire Oumar Sarr. « Au plan de la procédure, il n’y a pas de violation de la loi », a-t-il soutenu sur les ondes de la Rfm. Pour Maguette Diop, il convient de se référer à l’article 63 du Code de procédure pénal, pour s’en rendre compte. Ledit texte stipule que : « En cas de délit flagrant, lorsque le fait est puni d’un emprisonnement et si le juge d’instruction n’est pas saisi, cela veut dire donc que cette éventualité est possible et c’est prévue par le code », informe-t-il. Toutes choses qui font qu’aujourd’hui, « sur le plan de la légalité, le procureur est en phase avec la loi même si on peut émettre des réserves sur l’opportunité de ses choix ».

Revenant sur la demande de radiation du juge d’instruction, annoncée par l’opposition, le président des juges s’est voulu on ne peut plus clair : « L’Ums n’est pas une instance disciplinaire encore moins une juridiction d’appel ».






Hebergeur d'image