Leral.net | S'informer en temps réel



Affaire Segura et poursuites contre Wade: "Les députés doivent prendre leurs responsabilités", selon Me Sidiki Kaba

Rédigé par leral .net le 2 Novembre 2009 à 00:34 | Lu 1369 fois

Seguragate devrait être un prétexte pour les députés de déclencher une procédure conte le chef de l’Etat. Tel semble être l’avis du président d’honneur de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), Me Sidiki Kaba. Invité ce dimanche 1er novembre de l’émission «Grand jury» de la Rfm, il a fait savoir que les députés doivent prendre leurs responsabilités. Pour lui, pour atteindre le Président de la République, il faut enclencher une procédure. En outre, il est d’avis que cet acte ne peut pas s’arrêter comme ça.


Affaire Segura et poursuites contre Wade: "Les députés doivent prendre leurs responsabilités", selon Me Sidiki Kaba
L’aveu du président de la République sur l’affaire Alex Ségura du nom de l’ancien représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) inspire pour certain un feuilleton judiciaire. Après les politiques, membres de la société civile qui interpellaient l’Etat et le FMI, l’ancien président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), Me Sidiki Kaba demande à l’Assemblée nationale de se saisir de la question. «Ce sont les députés du Sénégal qui doivent prendre leurs responsabilités», a martelé l’ex-président de l’Organisation Nationale de Défense des Droits de l’Homme (ONDH) lors de l’émission «Grand jury» de ce dimanche. L’avocat a fait comprendre que «sur le plan juridique, il y a une procédure qui devrait commencer au niveau de l’Assemblée Nationale parce que c’est la commission des lois, selon les pays, qui peut prendre une résolution, instruire l’acte et prendre la décision pour saisir l’Assemblée dans sa globalité, dans une séance plénière comme l’acte d’accusation qui a permis de poursuivre Idrissa Seck».

Me Sidiki Kaba a estimé qu’il faut «enclencher la procédure et quand il sera là, le Président de la République répondra comme tout citoyen. Il n’est pas au dessus de la loi parce qu’il y a une haute cour de justice, si tant est qu’ils le veulent».

Le président d’honneur du FIDH a, par ailleurs, laissé entendre que, «cet acte ne peut pas s’arrêter comme ça. Il faut tirer les conséquences. On a essayé de sacrifier quelqu’un, on a dit que c’est l’aide de camp, le colonel Bara Cissokho, qui a fait la mallette et le Président de la République dit que ce n’est pas moi. Donc il y a un débat autour de lui». Et de s’interroger: «qui est donc le responsable de cet acte là?».

Papa Mamadou Diéry Diallo


1.Posté par La conscience le 02/11/2009 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'en pensez-vous, Me, de cette rposition de la candidature unique de l'opposition, telle que conçue par M. Danafakha et commentée par nous ?

Cher M. Tamba Danfakha (bonne version de mon intervention)

Je ne suis pas politicien comme vous, mais j'aime profondément le Sénégal. Je n'irai pas, non plus, jusqu'à parler à visage découvert. Pas parce que ce je vais dire soit mauvais, mais simplement du fait que sous le nom « La Conscience » je suis de tous les combats justes.

Je ne vous connais pas et j'ignore pourquoi vous avez si profondément réfléchi, pour écrire ce texte qui, j'en suis sûr, vous a pris assez de votre temps, tellement je le trouve pertinent et détonnant de vérité. J'avoue au passage, que j'aurais bien voulu et tout autant, raisonner comme vous le faites si habilement, en démontrant toutes ces évidences de cette manière mathématique, que je n'aurais jamais réussi à faire comme vous. Mon intervention n'aura donc que deux modestes buts essentiels à viser et qui sait, à atteindre, pourquoi pas ?

Le premier sera de saluer votre justesse de vue, sans oublier de m'incliner sagement, pour louer comme il le faut la profondeur de vos connaissances en politique, voire en histoire politique et autres.

Mon second point de vue tout aussi prétentieux que le premier, sera axé sur mon envi de vous dire mon embarras, quant au choix de M. Moustapha Niasse tel que vous le dites, comme unique candidat de l'opposition en 2012. Pour tout dire, contrairement à vous je connais en bien M. Niasse, même si je ne l'ai jamais rencontré. Je me souviens qu'il y a une quinzaine d’années, il a pris en charge (en tout) un orphelin de Ziguinchor, qui était à ma charge et a interdit de dire qu'il était de près ou de loin mêlé à cette prise en charge totale de l'enfant déshérité.

A mon humble avis, cette parenthèse fermée, la seule petite excuse qu'un homme
honnête pourrait avoir pour ne pas chanter à haute voix cette belle unanimité que vous avez ainsi suscitée de vos éloquents propos, c'est le critère de l'âge de cet homme connu et reconnu par tous, comme un sage bourré de talents et de générosité. Pour cela, je n'ai pas besoin de la craie blanche pour aller au tableau noir démontrer que l'exemple de Wade est encore vivace dans nos esprits, pour que nous évitions autant que faire se peut, de tomber une fois de plus dans la même tentation de croire que le nombre de cheveux blancs sur la tête d'un homme, détermine le degré de sa compétence et de sa sagesse…et que dire d’une tête où ne pousse aucun cheveu ? Même si à l'heure actuelle les Nations Unies continuent de lui confier des missions délicates de par le monde, je crois que notre cher Moustapha est trop âgé pour laver le Sénégal de toutes ces souillures dans lesquelles le régime de Wade l’a plongé jusqu’au cou. Je crois très sincèrement, que le critère de l'âge mérite que nous y réfléchissions à deux fois désormais, avant de choisir à la suite l'un de l'autre, un octogénaire pour lui confier les pouvoirs dans ce pays malade de la mal gouvernance. Au regard de ce qui nous est arrivé avec l'élection de Wade, il faudrait qu'on s'y résigne, car le Sénégal ne pourra plus se relever, de sa chute provoquée par le régime de Wade, si le suivant Président de ce pays n'était pas plus habile, plus actif dans le bon sens, plus avisé et partant plus motivé à ne servir que la cause du Sénégal et non la sienne, comme le président Wade qui s'est plus occupé des siens que du peuple. Toutefois, je comprends votre raisonnement et je supporte comme vous, que la chance soit donnée à Moustapha Niasse connu pour son intégrité morale certes, mais à condition qu'il s'entoure - et ceci pour un seul mandat - des talents nouveaux, jeunes et vigoureux, désintéressés et dévoués à la nation, talents et compétences qui heureusement ne manquent pas à Bennoo.

Et puis, en Afrique, il nous a toujours été enseigné d'écouter nos vieillards qui sont
comme le disait de son vivant fort justement le sage Hampaté Ba. Du coup, il me prend l'envi de proposer à notre analyse commune, que Moustapha Niasse soutienne de son aura que vous avez si bien décrite, de ses moyens financiers et de ses relations nationales et internationales, un jeune, avec qui il pourra ensuite travailler à l’issue de la victoire en 2012, mais comme conseiller principal, c’est-à-dire une sorte de "parrain" mais non "mafieux" comme dans le cas actuel du règne PDS....pourquoi pas ?

Ceci m'emmène à ma conclusion qui est aussi la vôtre. Ne donner aucun prétexte à ce maudit régime, de continuer à se nourrir du sang de notre peuple. Pour ce faire, la seule logique acceptable doit être celle de l'unité de l'opposition et là encore, je vous rejoins volontiers. Toutefois, la seule différence qui reste entre nos deux arguments développés ici, est que je crois très sincèrement comme vous d’ailleurs, que les leaders de l'opposition, tous les leaders tant qu'ils sont, savent que le peuple ne leur pardonnera jamais, si jamais par leurs querelles, ils rataient l'occasion en or qui leur est ainsi donnée, de bouter Wade hors de ce pays martyrisé par son incompétence et sa gabegie Quant à la diversité des partis qui composent le Bennoo, ne nous aventurons pas à fouiller dans le passé de qui que se soit, car si l’on y regarde de près, tous ou presque, sont coupable d’avoir un jour appartenu au PS, dont Moustapha Niasse mieux que beaucoup d’entre les leaders actuels de l’opposition.

2.Posté par abdoul le 02/11/2009 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les deputes senegalais me font honte .Ils ont peur de quoi ou de qui ....?Engager une procedure de destitution contre wade pose quel probleme ...?Rien du tout .Ils sont tous les memes .

3.Posté par le revenant le 03/11/2009 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ABDOUL parceque tu es une salade c'est pouquoi ils te font honte.
toi et ton ami la CONSCIENCE vous n'etes que de sales pyromanes des pires traitres de la république du SENEGAL car vous etes si vils et mesquins.
votre manque d'amour à la patrie vous pousse à penser de pareils actes .
c'est dire donc dire à la limite que le SENEGAL N4A pas cette habitude comme les pays voisins ( violences, massacres,coup d'états, guerres civil ect ) il n'ya que des moins que riens et hommes à tout faire de vos genres qi pensent ainsi.
Me WADE quittera ce pouvoir le moment venu et avec toute tranquillité sans armes ni cadavres......

Cette organisation FIDH aussi maçonnique qu'on peut l'imaginer est à la solde des ennemies jurées numero un sénégalais.


.merci

4.Posté par Papa Aboh le 03/11/2009 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excusez moi j'aimerai apporter une contribution sur une affaire trés importante concernant la Ville de DAGANA qui vit en ce moment des diffucultés extrémement graves et ceci en est la preuve. Cet appel concerne tout Daganois soucieux de ce qu'on peut appeler des pratiques "FRAMACONNERIE" et qui connait Dagana sait trés bie qu'on a besoin d'un monument.
Comme étant un natif du Walo j'en appel à tous les fréres de Walo à dire niet au projet de construction de Monument de plus de Milliards alor que leDépartement de Dagana ne bénéfcie méme pas d'un Hopital capable de soigner les malades,méme pas un bloc operatoire ou un radio pour faire des soins en cas de fractures.

Alors mes amis s'il vous plait aider ce peuple de ses bandes de minables!!!
Apportez vos contributions!!!
Sensibilisez le Maximum de gens sur ces pratiques inoppotuns!!!
Réagissez jeunesse du Walo!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site