leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Tamsir Faye : Pourquoi Macky Sall n’a pas encore réagi

L’affaire Tamsir Faye, du nom du Consul du Sénégal à Marseille, n’a pas encore connu son épilogue. Alors que son limogeage émanant du ministère des Affaires étrangères a été décrié par Souleymane Jules Diop, Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, le silence du chef de l’Etat est assourdissant.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Août 2015 à 12:08 | | 6 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall s’est enfermé dans un grand silence depuis que le Consul général du Sénégal à Marseille a été accusé d’exhibitionnisme et d’ivresse publics manifestes. Même lorsqu’une note provenant du ministère des Affaires étrangères a mis fin aux fonctions de Tamsir Faye, et que le Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, Souleymane Jules Diop, a publiquement dénoncé cet acte, Macky Sall n’a pipé mot. Un mutisme qui avait étonné plus d’un. Mais, en réalité, le chef de l’Etat attendait d’avoir toutes les cartes en main. 15 jours après l’éclatement de ce «scandale», Macky Sall prend en main la gestion de l’affaire.

Macky commandite une enquête. Selon un membre de son Cabinet, le Président Sall avait ordonné l’ouverture d’une «information» aux fins de réunir tous les éléments d’appréciation, à charge comme à décharge. Des instructions du même ordre ont été répercutées au Premier ministre afin qu’il centralise et coordonne les informations glanées par-ci et par-là. Les services de renseignements des autorités diplomatiques sénégalaises en France avaient ainsi été mis à contribution pour la confection diligente d’un rapport détaillé. Et pour ratisser plus large, des informateurs tirés parmi les ressortissants sénégalais de Marseille, supposés bien connaître les habitudes de leur Consul, ont été interrogés. Leurs déclarations consignées dans un rapport seraient déjà sur le bureau du chef de l’Etat. Des avis ont été recueillis aussi auprès de responsables politiques de l’Apr. Ce qui a permis, soit de confirmer les accusations contre Tamsir Faye, soit de les réfuter catégoriquement. Certains ont parlé d’une cabale politique, d’autres soulignant que les tracasseries de la police sont monnaie courante dans leur cité. Des Français et des personnes d’autres nationalités cohabitant avec la famille du Consul général ont aussi été approchés pour étayer la thèse de la récidive collée sur le dos du diplomate indexé, et plus généralement sur ses rapports au quotidien avec ses voisins immédiats. A ces investigations, sont venus se greffer les avis de quelques membres du personnel de la représentation diplomatique, recueillis lors de l’enquête dans le voisinage professionnel composé essentiellement de ressortissants sénégalais dans cette partie sud de l’Hexagone. Suivant notre interlocuteur, le Président Macky Sall attendait donc de recevoir toute cette documentation pour indiquer la voie de règlement définitif à suivre dans cette affaire. Ceci, après avoir lui-même recommandé la mesure conservatoire de relèvement de Tamsir Faye de ses fonctions consulaires.


L'Observateur






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image