leral.net | S'informer en temps réel

Affaire de la casse de la maison du Ps : Des déferrements en vue

Retour sur l’enquête relative à la casse à la maison du Parti socialiste lors de la réunion du bureau politique du 5 mars 2016 pour dégager la position du parti au référendum du 20 mars. Après l’audition de quelques militants, vendredi dernier, la Brigade des affaires générales de la Division des investigations criminelles (Dic) a visionné la vidéo de la casse.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Juin 2016 à 08:46 | | 0 commentaire(s)|

Affaire de la casse de la maison du Ps : Des déferrements en vue
C’est a la suite de ce visionnage, renseigne EnQuête, qu’une vingtaine de personnes identifiées ont été convoquées et entendues. Parmi celles-ci, il y a le fils de Khalifa Sall, l’un de ses neveux ainsi que des proches de Bamba Fall. Les deux responsables socialistes avaient été désignés comme étant les commanditaires de ses actes de vandalisme. Toujours est-il, selon le journal, que l’enquête se poursuit avec les auditions et les confrontations en vue. A l’issue, les suspects seront déférés au parquet. Pour le moment, les deux chauffeurs et un neveu du maire de Dakar ont été auditionnés. Ce qui fait que des tractations sont en train d’être menées pour pousser Ousmane Tanor Dieng à retirer sa plainte. Car, ces médiateurs craignent que la crise entre le socialiste en chef et le maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, ne s’accentue davantage. Ce qui pourrait créer une seconde implosion du Ps. Mais leur bonne volonté risque d’être vaine d’autant que la Dic, indiquent nos confrères, considère qu’il est trop tard pour reculer puisqu’il s’agit d’une affaire de droit commun et de trouble a l’ordre public.

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image