leral.net | S'informer en temps réel

Affaire de la "taupe" de Karim Wade : Le Procureur prolonge l’instruction par un réquisitoire supplétif

L’ancien technicien de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Abou Adolphe Dia, accusé d’être la taupe de Karim Wade, devra encore prendre son mal en patience. Car l’instruction de son dossier n’est pas encore bouclée. Du moins, le parquet a remis les pendules à zéro. Le maître des poursuites a fait un réquisitoire supplétif.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Avril 2016 à 09:12 | | 2 commentaire(s)|

Il veut que le magistrat instructeur entende d’autres témoins. Alors que ce dernier a bouclé le dossier et l’a transmis au parquet pour un règlement définitif. L’audition de ces nouveaux témoins n’ayant pas encore débuté, l’instruction va être prolongée. Ce qui fait qu’Abdou Adolphe Dia devra encore patienter pour savoir s’il va être renvoyé en jugement ou blanchi par un non-lieu.

Accusé d’avoir transmis les secrets des délibérations de la CREI, lors du procès de Karim Wade, Abou Adolphe Dia a été inculpé pour association de malfaiteurs, corruption, concussion, atteinte à l’administration de la justice, cession abusive de données, collecte de données informatiques et collecte frauduleuse de données personnelles.

Placé sous mandat de dépôt le 9 mars 2015, il a toujours clamé son innocence, en laissant entendre qu’il avait juste enregistré une partie des débats d’audience dans le but de les réécouter une fois chez lui. D’ailleurs, même l’avocat Me Seydou Diagne à qui il aurait fourni les informations, selon l’enquête, l’a catégoriquement nié. Malgré ces dénégations, le technicien a fait six mois de détention préventive, avant d’être libéré le 17 septembre dernier.

EnQuête






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image