leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des 25 hectares de Toubacouta : Abdou Latif Coulibaly prend la défense de Macky Sall

L’affectation, à titre privé, de 25 hectares de terre à Toubacouta au président de la République est un exemple de gestion vertueuse, selon le ministre en charge de la Bonne gouvernance et Porte-parole du gouvernement.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juillet 2013 à 11:43 | | 4 commentaire(s)|

Affaire des 25 hectares de Toubacouta : Abdou Latif Coulibaly prend la défense de Macky Sall
Abdou Latif Coulibaly n’a pas apprécié que cette affaire soit présentée comme un scandale foncier par La Tribune. Saisissant ce quotidien, le ministre en charge de la promotion de la Bonne gouvernance aurait préféré que nos confrères parlent d’une « œuvre vertueuse ». Car, il estime qu’il s’agit tout simplement d’une affectation de terres dans l’optique de valoriser les investissements agricoles. Selon Abdou Latif Coulibaly, il n’y a aucun conflit d’intérêt, rien n’est scandaleux dans cette affaire. « Le président de la République m’a fait part de son désir de solliciter une affectation de terres afin de cultiver du maïs et de l’arachide. J’en ai fait état à Ablaye Ndiaye, président de la communauté rurale de Keur Samba Guèye (département de Toubacouta). Revenant sur les dispositions de l’octroi de ces terres, il précise que les 25 hectares en question étaient en friche. Elles font partie du domaine public, mais elles étaient sous la tutelle de trois familles qui jouissaient d’une affectation traditionnelle de terres. Ces familles, selon La Tribune qui rapporte les propos de Latif Coulibaly, qui n’exploitaient pas cette assise foncière, se sont réunies et ont accepté de la remettre au chef de l’Etat à fin d’exploitation agricole. Le président de la République a introduit une requête auprès du conseil rural de Toubacouta et c’est le conseil qui a délibéré avant d’accéder à cette requête. Il y a des conseillers ruraux qui s’y sont opposées, mais le conseil rural a délibéré en toute indépendance », a-t-il appris. « Ce terrain a été affecté au président de la République, mais ce n’est pas sa propriété. On pourrait le lui retirer si le besoin se fait sentir », a-t-il fait savoir. Abdou Latif Coulibaly veut-il faire croire que c’est par pur symbolisme que le chef de l'Etat a sollicité ces terrains ? Macky Sall veut-il encourager les Sénégalais à s’engager, tout comme lui, à investir dans l’agriculture ?



1.Posté par Xalass le 11/07/2013 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thiey ALC, si c'etait du temps de WADE, il aurait sorti 2 ou 3 livres sur ce dossier. Maintenant qu'il est au pouvoir avec son parti APR, il tolere a Macky tout ce qu'il denoncait a WADE. Le pouvour rend fou.

2.Posté par leuk le 11/07/2013 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Latif, cherche moi 30 ha car je veux faire comme Macky

3.Posté par TRAORE le 11/07/2013 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien Mr le président. Car vous pouviez dépenser cet argent à l'extérieur comme font ces anciens ministres de WADE.

4.Posté par diop le 11/07/2013 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand wade avait acheté un terrain à plus d'un milliard on n'avait crié au scandale;et lui ses fonds politiques font 8milliards;et si on n'y ajoute le foncier c'est désolant.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image