leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des bâtiments rasés à 200 m de l'aéroport: L'ancien Président Wade annoncé au chevet des victimes

Ce qu'il est convenu d'appeler le "cas des bâtiments de l'aéroport" va connaitre des rebondissements. Nous avons pu glaner que l'ancien chef de l’État, Me Abdoulaye Wade "envisagerait rendre visite aux victimes". A quelles fins? Mystère et boule de gomme. Pour le moment. Mais, tout porte à croire que Wade, devenu "opposant n 1 ", pourrait en récolter des dividendes, politiquement parlant. En somme, il pourrait engranger des gains politiques à travers cette "compassion" aux victimes".


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Juin 2015 à 13:26 | | 13 commentaire(s)|

Affaire des bâtiments rasés à 200 m de l'aéroport: L'ancien Président Wade annoncé au chevet des victimes
Quoi qu'il en soit, nous suivons de près l'évolution de cette affaire, qui vient secouer toute la République. Aux dernières nouvelles, les victimes n'entendent pas "se laisser faire".

Pour ceux qui n'ont pas suivis cette affaire, des batiments construits à 200 m de l’aéroport LSS en train ont été rasés ce jeudi matin par Abdoulaye Diouf Sarr en collaboration avec Pape Mael Diop et le gouverneur de Dakar, Mohamed Fall. Unecinquantaine de maisons construites juste à côté du mur de l’aéroport Léopold Sédar Senghor ont été rasées. Il y'a eu des échauffourées qui ont occasionné un blessé grave. Une source de leral.net renseigne que lesdits terrains ont été vendus par le beau-père de Marième Faye Sall, Omère Seck. Ce dernier a vendu 70 terrains, selon la source, moyennant 15 à 25 millions FCfa. En outre, certains de ces terrains ont été donnés par l’Etat au Khalife général des Layènes qui les a partagés entre la communauté layène et les familles léboues ( Une cession du titre foncier 9317DG, et 4956 DG). Certains d’entre eux ont revendu les leurs. L’ordre de destruction de ces maisons R+1, R+2, a été donné, d’après notre interlocuteur, par le maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr et le gouverneur de Dakar, Mohamed Fall, sans l’avis du Président Macky Sall.

Affaire à suivre...






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image