leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des constructions situées derrière la cité Tobago : Les auditions au fond démarrent le 25 août


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Août 2015 à 08:59 | | 0 commentaire(s)|

Après près de deux mois d’incarcération, les personnes inculpées dans l’affaire de la démolition de la cité Tobago seront entendues au fond. Selon nos confrères de EnQuête, les inculpés sont convoqués par le juge du 2ème cabinet d’instruction le 25 août prochain. Inculpés pour association de malfaiteurs, occupation et vente de terrains appartenant à autrui et à l’Etat, ils sont près d’une quinzaine de personnes à être envoyées en prison suite à la démolition. Parmi les inculpés, il y a le chef du département génie civil de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads), Alioune Badara Seck, ainsi que les responsables du contrôle des Ads, Saliou Kébé, et l’agent de la direction technique. Outre la machine judiciaire qui a été enclenchée, des sanctions administratives ont été prises après l’éclatement de cette affaire. Plusieurs limogeages étaient intervenus au niveau de l’administration publique avec des changements à la tête de plusieurs directions, comme la Direction de la surveillance et de la conservation des sols (Dscos), la direction de l’Urbanisme et de l’architecture. Le préfet de Dakar n’avait pas échappé au couperet du chef de l’Etat. Au début, une centaine de maisons était ciblée par les démolitions pour avoir empiété sur la zone aéroportuaire mais seule une dizaine avait été détruite. Il a fallu l’intervention du Premier ministre pour que tout soit suspendu. Du côté des propriétaires, même si on avait renoncé à engager des poursuites contre l’Etat, le préjudice est chiffré entre 6 et 7 milliards.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image