Leral.net | S'informer en temps réel



Affaire des emails : Trump ne poursuivra pas Clinton en justice

Rédigé par La rédaction le 22 Novembre 2016 à 17:36 | Lu 566 fois

L‘ex-directrice de campagne du nouveau président des États-Unis, Kellyane Conway, a déclaré ce mardi que le républicain «ne souhaitait pas» continuer à enquêter sur ces accusations. Le nouveau président avait dit avant son élection vouloir «mettre en prison» la démocrate.


Donald Trup Hilary Clinton
Donald Trup Hilary Clinton
L‘ex-directrice de campagne du nouveau président des États-Unis, Kellyane Conway, a déclaré ce mardi que le républicain «ne souhaitait pas» continuer à enquêter sur ces accusations. Le nouveau président avait dit avant son élection vouloir «mettre en prison» la démocrate.

L'administration de Donald Trump ne poursuivra pas l'enquête sur l'affaire des courriels privés d'Hillary Clinton, a affirmé ce mardi Kellyane Conway, l‘ex-directrice de campagne du président élu. «Je pense que quand le président élu, qui est aussi à la tête de votre parti, vous dit, qu'il ne souhaite pas continuer à enquêter sur ces accusations même avant d'être investi, cela lance un message très fort, sur le fond et la forme», a-t-elle déclaré sur MSNBC.

Lors du deuxième débat présidentiel, Donald Trump avait affirmé, devant Hillary Clinton, que s'il était élu, il «demanderait à son ministre de la Justice de nommer un procureur spécial» pour enquêter sur l'affaire du serveur privé. «Vous avez été assignée à comparaître et après cela, vous avez effacé 33.000 emails. Il y a des gens dont la vie a été détruite pour avoir fait un cinquième de ce que vous avez fait. C'est un scandale et vous devriez avoir honte», avait alors clamé le républicain.
Si Donald Trump abandonnait l'idée de poursuivre Hillary Clinton, il reviendrait sur l'une de ses promesses de campagne. Le slogan «lock her up» (enfermez-la!) était l'un des plus populaires et enthousiasmant pour les partisans du nouveau président lors de ses meetings.

source: lefigaro