leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des panneaux détruits à Mermoz Sacré Cœur : 22 agences portent plainte contre Barthélémy Dias

Plus de 20 agences ont décidé de porter plainte contre le maire de Mermoz-Sacré Cœur, Barthélemy Dias et d’autres personnes pour association de malfaiteurs, destruction de biens appartenant à autrui et vol. Ce, suite à la destruction des panneaux publicitaires dans la commune de Mermoz-Sacré Cœur.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Juillet 2015 à 15:37 | | 0 commentaire(s)|

Le bras de fer continue qui oppose les agences de publicité et le maire de Mermoz-Sacré Cœur continue toujours. Après Bougane Guèye Dany de Dak'Cor, une vingtaine d’agences ont décidé de porter cette affaire devant la justice. Selon une citation directe dont le journal EnQuête détient une copie, la partie civile demande au tribunal de « condamner le prévenu au paiement de la somme de 500 millions au titre du préjudice matériel, 200 millions de francs pour le préjudice d’image ainsi que le franc symbolique pour le préjudice moral », mais aussi de « déclarer la Commune de Mermoz-Sacré Cœur civilement responsable des condamnations pécuniaires prononcées à l’encontre du prévenu et à la condamner à payer les dites sommes ». Les plaignants demandent aussi que Barthélémy Dias soit condamné à telle peine qu’il plaira au ministère public de requérir.

Ces agences poursuivent le maire de Mermoz-Sacré Cœur pour « association de malfaiteurs, destruction de biens appartenant à autrui et vol ». Ils lui demandent donc de « comparaître le 28 juillet 2015 à 8h30 par-devant le Tribunal de Grande Instance de Dakar statuant en matière correctionnelle de ladite ville, sis à Lat-Dior, Rebeuss ». « Prétextant le désaccord des requérantes sur la nouvelle délibération, n° 015/AA/SPA du Conseil municipal de la Commune de Mermoz Sacré Cœur, créant une nouvelle taxe intitulée droits d’entrée, le maire Barthélemy Dias a procédé à la destruction des panneaux publicitaires appartenant aux requérants », peut-on lires dans la citation directe. Barthélemy Dias, Moustapha Wade, Ablaye Bass, Cheikh Ndiaye, Ousmane Dioum, Cheikh Gitenberg et Habib, garde du corps de Barthélémy Dias, sont cités comme étant les auteurs de la destruction et de l’enlèvement des panneaux publicitaires implantés dans les limites du territoire communal de Sicap-Sacré Cœur. Les services de Me Issa Mamadou Dia, huissier de justice à Dakar, ont été , à cet effet, requis par les plaignants pour matérialiser des procès verbaux de constats établis dès le 1er juin 2015.






Hebergeur d'image