leral.net | S'informer en temps réel

Affaire du Plan Jaxaay: Les mille et une bizarreries

Hier Abdoul Aziz Diop et une vingtaine de personne ont été convoqués par le Doyen des juges d’instruction dans l’affaire du Plan Jaxaay. Mais l’audition a finalement été reportée à mardi prochain par le magistrat instructeur ce, pour des offres de caution qu’il peut accepter ou refuser après appréciation. Mahawa Sémou Diouf a donc la lourde tâche de faire éclater la vérité née de la jonction de deux dossiers d’enquête de la Section de recherches et de la Division des investigations criminelles. En attendant, le journal Libération livre les détails de ce dossier qui comporte bien des bizarreries.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Juillet 2013 à 09:35 | | 3 commentaire(s)|

Affaire du Plan Jaxaay: Les mille et une bizarreries
Sur le montant de 1,8 milliard réclamé à l’ancien coordonnateur de Jaxaay et actuel Conseiller du ministre Khoudia Mbaye, les 470 millions ont trait à l’achat de matériels du Brésil. De l’accusation, il ressort que cet argent a été décaissé mais le matériel n’a jamais été livré. « Ce qui est facilement vérifiable auprès de Abdoulaye Timbo, Directeur général du Fonds national de promotion de la jeunesse », renseigne le journal, tout en rappellant les péripéties ayant aboutie à l’achat de ces matériels.

Quid des tuyaux acheté à 500 millions de FCfa ? Dans un courrier en date du 21 décembre 2006, Viviane Bambassy et Ibrahima Guèye (à l’époque respectivement Préfet de Pikine et de Guédiawaye) informent le ministre de l’Urbanisme de l’époque de leur rencontre avec trois fournisseurs, à savoir Modou Diakhaté, Tidiane Diawara et Serigne Niang. Les autorités administratives devaient s’assurer de la régularité des factures. Concernant les 1,059 milliards de FCfa, curieusement, le même montant est collé aux trois anciens Coordonnateurs de Jaxaay, Serigne Ly, Ibrahima Diallo et Aziz Diop.

Même s’il est le seul visé par le parquet, Libération souligne qu’Abdoul Aziz Diop n’est pas la seule autorité de l’époque à avoir avalisé le marché octroyé à Egfd. En effet, cette société a fourni un devis estimatif pour la fourniture de produits phytosanitaires à la date du 14 octobre 2011. Le chef de Direction centrale des marchés publics a donné son aval à l’octroi du marché par lettre du 23 septembre 2011. Le marché souscrit le 27 février 2012 a été signé par Aziz Diop, Adama Mboup et Cheikh, alors directeur de cabinet du ministre du Budget et aujourd’hui celui du Premier ministre Abdoul Mbaye. Mais, il se trouve que, malgré tout ce tintamarre, ce marché de 5 milliards n’a jamais été payé.

Dans le lot des personnes visées par le Parquet, on retrouve des cas bien insolites surtout dans le dossier où des dignitaires de l’actuel régime sont allés même jusqu’à parler de détournement de 77 milliards. C’est le cas de Maguette Sèye poursuivie pour avoir perçu des indemnités de 700.000 francs et l’ancien lutteur Mohamed Ali à qui on réclame 3 millions de « trop perçu ».Il en est de même pour les secrétaires et les chauffeurs de Jaxaay. Quid de Aïda Ndiongue ? Libération, révèle que Ousmane Diagne, à l’époque procureur de la République, avait estimé qu’en ce qui concerne la responsable libérale, un contrôle judiciaire ferait mieux l’affaire surtout qu’elle n’a jamais été payé.



1.Posté par Dormoudanou le 03/07/2013 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout Dakar sait que Yaxam Mbaye écrit sous la dictée de Aziz Diop, son bailleur. Ce dernier crie partout que Libération est "son journal".
Comment Aziz Diop DC (2010-2012) ,payé un millon par mois, peut il se retrouver avec un patrimoine immobilier insolent et un parking automobile grandiose ? Il offre à son épouse un atelier de couture luxueux. Ce gosse a appris à voler près de Omar Sarr.
Aujourd'hui Libération "n'est pas en mesure" de nous informer correctement....

2.Posté par xalima le 03/07/2013 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jaxaay tout le senegal sais qu'ils se sont distribuer l'argent ya pas de doute .comment un fonctionnaire peut il se retrouver avec des villas des voitures des comptes dans un pays sous développer comme le notre?OUMAR SAAR ALIOUNE BADIANE AZIZ DIOP ETC.........

3.Posté par lake le 03/07/2013 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais ce alioune badiane pourquoi il est toujours libre alors que je ne parle non seulement du plan jaxaay dont il fait parti des principaux acteurs de la bande des voleurs de la république mais NAMORA l arnaque du siécle dans l immobilier la diaspora en a payé les pots cassés

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image