leral.net | S'informer en temps réel

Affaire du chantage sexuel sur une trentaine de filles: L'étudiant vendait-il les vidéos à des sites pornographiques ?

Libération faisait état, dans sa livraison d'hier, d'une trentaine de filles qui ont été piégées et abusées sexuellement par un dangereux maniaque qui se faisait passer pour un Européen qui voulait se marier avec une Sénégalaise. Eh bien, nos confrères reviennent, dans leur parution du jour, sur cette affaire en révélant que les vidéos des filles nues étaient systématiquement transférées sur un compte hotmail ouvert au nom de Lachoina Lopes. Mamadou Moustapha Diagne les vendaient-elles à des sites pornographiques en plus de les utiliser pour faire chanter ses victimes et abuser d'elles sexuellement ? Les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) le croient fortement.


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Novembre 2014 à 10:14 | | 6 commentaire(s)|

Affaire du chantage sexuel sur une trentaine de filles: L'étudiant vendait-il les vidéos à des sites pornographiques ?
Selon nos informations, c'est ce matin que Mamadou Moustapha Diagne sera appelé à la barre du tribunal des flagrants délits après avoir été placé sous mandat de dépôt pour piratage de comptes Facebook, chantage et abus sexuel, usurpation d'identité, entre autres délits retenus contre lui par le parquet de Dakar. Comme nous le révélions, il avait piégé une trentaine de filles en se faisant passer d'abord pour un riche retraité européen qui cherchait femme. Le contact noué, Mamadou Moustapha Diagne demandait ensuite à ses cibles une "sex-tap" en leur promettant de fortes sommes d'argent et du matériel électronique High-Tech. Enfin, il les contactait sous son vrai visage en, exigeant d'elles des faveurs sexuelles ou de l'argent en menaçant, en cas de refus, de poster les vidéos compromettantes dans le net.

Selon de nouvelles informations, Mamadou Moustapha Diagne ne s'est pas arrêté là. Les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) ont la forte conviction qu'en plus, d'user des vidéos pour faire plier ses proies, Mamadou Moustapha Diagne les vendait à des sites pornographiques. En travaillant sur l'ordinateur portable du mis en cause présumé, la DIC a remarqué que toutes les vidéos étaient automatiquement transférées à un compte hotmail ouvert au nom de Lachoina Lopes. Interpellé sur ce point, Mamadou Moustapha Diagne a refusé de répondre aux enquêteurs arguant qu'il était victime d'un complot. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a refusé de signer les procès-verbaux de la DIC.

Il demeure que, sur la trentaine de victimes, dix ont été identifiées et entendues par les enquêteurs. Parmi elles, la fille d'un célèbre avocat au barreau de Dakar. Quant à Mamadou Moustapha Diagne, il a entaché, avec cette affaire rocambolesque, son cursus universitaire, lui qui était en troisième année de Physique à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image