leral.net | S'informer en temps réel

Affaire du "faux" compte de Singapour et dossier Jaxaay : Jour de vérité...

C'est aujourd'hui que les affaires qui opposent Karim Wade à l’expert-comptable Pape Alboury Ndao, Aïda Ndiongue, Aziz Diop et autres au Ministère public seront délibérées.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Mai 2015 à 07:29 | | 4 commentaire(s)|

Affaire du "faux" compte de Singapour et dossier Jaxaay : Jour de vérité...
Accusé de tentative d’escroquerie à jugement et de faux et usage de faux, l’expert n’a pas beaucoup de soucis à se faire. Si du moins l’on se fie au parquet qui a demandé qu’il soit relaxé purement et simplement. Le fils de l’ex-Président Wade, qui croupit actuellement en prison pour une peine de six ans pour enrichissement illicite, accuse Pape Alboury Ndao d’avoir produit un faux rapport pour l’accabler. Il s’agit du rapport faisant état d’un compte de Karim Wade logé à Singapour et crédité à hauteur de 47 milliards de FCfa. Un montant représentant les dommages et intérêts réclamés par Karim Wade. L’expert-comptable réclame lui aussi la somme de 500 millions pour citation abusive.

Aïda Ndiongue et ses co-prévenus, Abdou Aziz Diop, ex-directeur de cabinet du ministère de l'Urbanisme, Modou Sall, ancien secrétaire général dudit ministère et Amadou Ndiaye, ex-ACP du Plan Jaxaay, sont poursuivis pour "escroquerie et détournement de deniers publics portant sur vingt (20) milliards de francs Cfa". Le Procureur avait requis dix (10) ans de prison ferme, la confiscation de tous leurs biens et cinq (5) millions de francs d’amende contre les prévenus.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image