leral.net | S'informer en temps réel

Affaire du non paiement des impôts à l’Assemblée nationale : L'Afp Benelux descend Ousmane Sonko en flammes


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Mai 2016 à 09:04 | | 8 commentaire(s)|

La sortie de l'inspecteur des Impôts et Domaine Ousmane Sonko qualifiant l'Assemblée nationale de mauvais payeur des impôts pour son personnel parlementaire n'est pas du goût des partisans du président Moustapha Niasse de la diaspora. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, le secrétaire Général de l'AFP au Benelux (Belgique, Hollande, Luxembourg), Sena Orphee Giscard Aissi Kinss et ses camarades de parti, estiment qu'Ousmane Sonko n'a pas le droit de s'attaquer à leur leader politique Moustapha Niasse qui, à leur avis, « n'est pas de sa trempe ». Les partisans du président de l'Assemblée nationale dénoncent « ce comportement irresponsable d'un fonctionnaire d’état » et demandent aux autorités étatiques d’exiger que Ousmane Sonko apporte « des preuves de ses accusations à l'endroit d'un homme de la dimension de Moustapha Niasse ; homme d'Etat dont l'image et les actions dépassent largement les frontières sénégalaises ». Et les militants de l'AFP de la Diaspora de mettre en garde et d’avertir « toute personne qui tenterait de ternir l'image de leur secrétaire général ». Cependant, ces derniers se disent « convaincus de la bonne gestion et tenue de l'institution parlementaire par Moustapha Niasse » et restent fermes « pour que l’État du Sénégal puisse se saisir de cette affaire en convoquant cet inspecteur afin qu'il apporte la lumière sur ses accusations » qu'ils qualifient « de mensonge et campagne de dénigrement » de leur mentor Moustapha Niasse. Pour les militants de l'AFP de la Diaspora, « si Ousmane Sonko veut se faire un nom dans l'espace politique sénégalais ce n'est pas en s'attaquant à leur secrétaire général », et ils se disent être prêts à faire face quel qu’en soit le prix.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image