leral.net | S'informer en temps réel

Affaire du vol à l'arrachée de 163 millions 750 000 francs Cfa : Pourquoi le véritable propriétaire veut dessaisir la police de l'enquête

Et l'on reparle de cette affaire, qui continue de polariser l'actualité brulante au Sénégal. Nos radars couche tard, qui ne ratent pratiquement rien de ce qui se trame sous nos latitudes et même au delà, nous soufflent la Der sur cette affaire.
Vous savez quoi? L'enquête, enclenchée, a été bouclé par les redoutés mais redoutables limiers de la Sureté Urbaine.
En vérité, le dossier, c'est à dire les procès verbaux d'audition, entre autres V.I (Vérifications d'Identité) entre autres pièces seront transmis ce mercredi au niveau du Parquet. Précisément auprès du Procureur de la République. Lequel, maitre des poursuites va statuer sur la suite à réserver à cette gratinée affaire de gros sous.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Mai 2015 à 11:35 | | 2 commentaire(s)|

Affaire du vol à l'arrachée de 163 millions 750 000 francs Cfa : Pourquoi le véritable propriétaire veut dessaisir la police de l'enquête
D'ailleurs, le cambiste, propriétaire légitime des numéraires a été convoqué hier mardi à la Sureté Urbaine de Dakar aux fins de se faire notifier que la première phase de l'enquête a été bouclée. Aussi, nous revient il de sources judiciaires que pas moins de 75 millions cfa ont été restitués au propriétaire.
Seulement, ce dernier, cambiste de renom, régulièrement établi en centre ville, "est resté sur sa faim". Autrement dit, "il n'est pas satisfait par la procédure".
Selon nos sources, il trouve qu'il y'aurait anguille sous roche.
"Primo, il ne comprend pas que seule la somme de 75 millions cfa lui a été remis alors que le complice de Doudou Ndoye en cavale, les parents ont dit qu'il y'avait beaucoup d'argent trouvé alors que la police parle de moins de trois millions cfa. Où se trouve toutes ses liasses trouvées chez le complice de Doudou Ndoye?"

Secundo, des proches du propriétaire légitime battent en brèche l'argument comme quoi c'est la police qui a réussi à arrêter Doudou Ndoye (celui là alpagué à la Médina). "Nous avons mené nous mêmes notre propre enquête et c'est une connaissance, cambiste établi à la Médina qui a signalé Doudou Ndoye. C'était au moment où il se trouvait dans le bureau Crédit Mutuel de la Médina. C'est lorsqu'ils nous a aperçu qu'il a prit la clef des champs, mais c'était mal connaitre notre détermination. Il a été vite rattrapé" avons nous pu glaner de sources proches du mileu des cambistes.

Tertio, "comment se fait il que Doudou Ndoye ait réussi à faire le change de 75 millions cfa dans le bureau C.M.S de la Médina et que seulement la même somme soit restitué au propriétaire?" s'interrogent on chez les cambistes.
Autant de "zones d'ombres" taraudent bien des esprits, particulièrement celui du propriétaire légitime. Lequel, a prit les attaches de deux avocats.
En somme, les cambistes réclament justice et veulent dessaisir les limiers de la procédure parce qu' "insatisfaits".

Affaire à suivre...

Pour rappel,il s'agit de deux cambistes, clients de Orabank, qui ont été dépouillés de 250 000 euros soit 163 millions 750 000 francs Cfa. Ils ont été victime d’un spectaculaire vol à l'arrachée en plein jour, au centre ville de Dakar. C’est à quelques jets de pierres du ministère de l’intérieur, à la Rue Carnot, que les faits se sont produits, il sonnait 18 heures.
Le journal "L’Observateur" de ce week-end, revenant sur les faits relate dans ses colonnes que les deux victimes sortis de la banque, avec un sac entre les mains de l’un des deux, ont constaté que leur scooter était tombé en panne.

Concentrés ainsi sur la mécanique, ils ont été surpris par l’arrivée de deux hommes à bord d’un scooter de marque T-Max. Ces derniers, comme s’ils avaient bien muri leur plan funeste, ont profité de l’inattention des deux cambistes pour leur chiper le sac contenant les billets de banque avant de se fondre dans la nature en empruntant la direction de la Place Washington puis Boulevard de la République. Pris au dépourvu, les victimes n’ont rien pu faire que de regarder leurs agresseurs prendre la tangente tout comme les témoins.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image