Leral.net | S'informer en temps réel

Affiche de Falorni: Royal dénonce "des méthodes de voyou"

le 15 Juin 2012 à 17:51 | Lu 593 fois

Ségolène Royal, candidate aux législatives en Charente-Maritime, a dénoncé vendredi "des méthodes de voyou" en visant son adversaire, Olivier Falorni, après avoir retrouvé jeudi soir sur la porte de son domicile une affiche de campagne de son rival.


Affiche de Falorni: Royal dénonce "des méthodes de voyou"
"C'est une intrusion intolérable sur un domicile privé, c'est une menace (...) Tous les habitants et riverains étaient très choqués, parce que ce sont des méthodes de voyou", a réagi Mme Royal à son arrivée à la faculté de droit de La Rochelle où elle venait remettre un prix.

Sur la porte de son domicile jeudi soir à La Rochelle se trouvait une affiche de campagne de son rival Olivier Falorni, "Ici c'est Falorni", avait constaté dans la nuit un photographe de l'AFP. L'équipe de Ségolène Royal a affirmé à ce photographe qu'une main courante serait déposée à la police vendredi matin.

Falorni "prêt à tout pour arriver à ses fins"
Mme Royal a réaffirmé à la presse dans la matinée qu'elle comptait la déposer. "Ce sont des méthodes qui ne sont pas acceptables (...). On voit que mon adversaire est prêt à tout pour gagner à n'importe quelle condition. Il va chercher des voix de droite et d'extrême droite, et maintenant il est prêt à tous les gestes, même agressifs", a dénoncé Mme Royal. "Ca veut dire qu'il est prêt à tout pour arriver à ses fins. Il ne faut pas laisser faire ça, il faut que La Rochelle rejette ce type de comportements et ce type de méthodes qui sont brutales, indignes et irrespectueuses", a-t-elle dit.

Interrogée sur l'éventualité que ce soit "une mauvaise blague", Mme Royal a rétorqué: "C'est ce que l'enquête démontrera." "Je peux tomber sur n'importe quel individu qui va m'agresser parce qu'il est capable de venir jusqu'à ma porte pour placarder une affiche et peut-être demain des insanités", s'est inquiétée la candidate à la présidentielle de 2007.

De la sauce tomate sur la porte du voisin
Des policiers, notamment de la police scientifique, se sont déplacés jeudi soir au domicile de Mme Royal pour opérer des constats et des relevés. La porte de l'appartement voisin de celui de Mme Royal avait aussi reçu des éclaboussures de sauce tomate. La candidate désignée par le Parti socialiste pour la 1ère circonscription de Charente-Maritime est opposée pour le second tour au dissident PS Olivier Falorni, maire adjoint de La Rochelle chargé des finances.

Selon un sondage BVA paru vendredi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, elle serait battue en recueillant 45% des suffrages contre 55% à son rival. Presque tous les ténors socialistes ont appelé M. Falorni à se retirer du second tour, mais celui-ci a maintenu sa candidature.


SOURCE:7sur7.be