leral.net | S'informer en temps réel

Affrontements ethniques à Barkédji : un Sérère ligoté et battu ; un gendarme et un peulh blessés ; plusieurs interpellations

De violents affrontements ont opposé, tard dans la soirée de mardi 7 octobre 2014, des Sérères à des Peulhs.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Octobre 2014 à 11:29 | | 12 commentaire(s)|

Affrontements ethniques à Barkédji : un Sérère ligoté et battu ; un gendarme et un peulh blessés ; plusieurs interpellations
Tout est parti, selon des témoins concordants accrochés par Actusen.com, d’un éleveur sérère qui a fait entrer son troupeau dans le champs d’un agriculteur peul.

Ce dernier proteste ouvertement face à l’envahisseur et tient à le dire dans le blanc de l’oeil. Là, les Sérères, qui étaient au nombre de quatre, décidèrent, alors, de lapider le propriétaire du champ.

A cet effet, plusieurs coups de gourdins ont été administrés au pauvre cultivateur d’éthnie al pulhar. Mis au parfum de cette cérémonie de lapidation, les parents de ce dernier rappliquent et encerclent le village de Loumbeul, à trois kilomètres de la Commune de Barkédji, dans le département de Linguère.

Sur place, les Peuls, pour venger leur parent, ligotent un des Sérères, après avoir failli le tuer. Informé, le Commandant de la Brigade de Linguère, flanqué de deux de ses hommes, se transporte sur les lieux.

Mais la situation étant explosive et le couvercle qui recouvrait la marmite sociale étant à deux doigts de sauter, le Commandant de Brigade demande des renforts, pour pouvoir maîtriser la situation.

C’est ainsi que deux escadrons bourrés de pandores ont investi la localité, où les deux ethnies, qui se regardaient en chiens de faïence, se promettaient l’enfer.

Des renforts d’autant plus salutaires qu’en cherchant à départager les deux camps, un des gendarmes se serait blessé à l’oeil, confie un témoin qui se trouvait sur place au moment des faits.

S’y ajoute le fait qu’une personne grièvement blessée parmi les civils, a été acheminée au Centre de Santé. Il s’agit du propriétaire du champ, à l’origine de ces échauffourées. Finalement, des individus ont été interpellés et conduits à la Brigade de gendarmerie, selon une source proche de cette affaire.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image