leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Afrobasket Féminin : Le duel s'annonce tendu entre les "D'Tigers" du Nigéria et les "Lionnes" du Sénégal


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Août 2017 à 09:06 | | 0 commentaire(s)|

Le Sénégal et le Nigeria vont s’affronter, mercredi, à 20h45 (heure locale et GMT), au Palais des Sports Salamatou-Maïga de Bamako, un duel qui s’annonce déjà tendu entre les "Lionnes", championnes d’Afrique en titre, et la meilleure équipe des quatre premiers matchs de poule.

Le Nigéria, première équipe à se qualifier pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique de basketball (Afrobasket) dames 2017, après trois des cinq matchs de la phase des poules, va jouer contre les championnes d’Afrique, qui ont gagné leurs quatre premiers matchs de la compétition.

Le Sénégal a gagné six de ses neuf matchs contre le Nigéria depuis 2003.

Le Nigeria a gagné trois de ces rencontres, dont la dernière, disputée lors de l’Afrobasket féminin 2015, à Yaoundé (74-64).

Mercredi, les "Lionnes" voudront prendre leur revanche sur les D’Tigers.

Le match s’annonce tendu, en raison d’une bagarre qui a eu lieu entre les deux équipes, lors d’une séance d’entraînement des "Lionnes", lundi.

L’incident risque de raviver l’adversité entre les deux équipes, même si l’entraîneur du Nigeria, Sam Vincent, a tenté de minimiser cette altercation.

Selon les statistiques de l’Afrobasket 2017, le Sénégal a plus de réussites que le Nigeria, concernant les tirs à deux points et trois points, et les lancers-francs.

Les "Lionnes" ont cependant perdu plus de balles que les D’Tigers et ont fait moins que les Nigérianes en ce qui concerne les rebonds offensifs et défensifs.

Elle intercepte plus de balles et fait plus de fautes que l’équipe du Sénégal.

Avec son style de jeu agressif, puissant et très bien organisé, le Nigeria a bien amorcé la compétition.

Lors de leur premier match joué vendredi, les D’Tigers ont battu le Mozambique (80-69) et ont dominé, le lendemain, la République démocratique du Congo (84-47).

Elles ont battu l’Egypte et la Guinée, sur les scores respectifs de 106 à 72, et 106 à 33.

Mercredi, face aux "Lionnes", le Nigeria pourra compter sur le pivot Evelyn Akhator, qui évolue en WNBA, la ligue américaine de basketball félminin.

Elle a réalisé la plus belle performance de cet Afrobasket 2017.

La jeune Nigériane draftée cette année par les Dallas Wings en troisième position, vient de marquer de son empreinte, le championnat d’Afrique de basketball féminin.

Jennifer Atonye Nyingifa, Ezinne Kalu et Sarah Ogoke seront également d’un apport décisif à l’équipe nigériane, qui jouera contre la championne d’Afrique en titre et équipe la plus titrée du basketball féminin africain, avec 12 victoires finales.

Les "Lionnes" vont s’appuyer sur la meilleure marqueuse du tournoi, Astou Traoré, pour tenter de gagner tous leurs matchs et bien se positionner pour les quarts de finale.

Astou Traoré, une pensionnaire du club français Saint-Amand Hainaut Basket, entourée d’Aya Traoré, de Mame Marie Sy, de Ramata Daou et de Ndèye Sène, est la joueuse la plus décisive de cette équipe sénégalaise.

Comme les "D’Tigers", les "Lionnes" ont eu autant de victoires – quatre - que leur adversaire de mercredi.

Elles ont battu en match d’ouverture la Guinée (105-39), avant de venir à bout des Mozambicaines (76-67), le lendemain.

La République démocratique du Congo et l’Egypte ont perdu leur match contre le Sénégal, sur les scores de 63 à 70 et 61 à 93.

Après le match largement gagné contre la Guinée, 105 points contre 39, le Sénégal a eu du mal à vaincre le Mozambique et la République démocratique du Congo.

Mardi matin, les "Lionnes" ont retrouvé leur adresse devant le panier, face à l’Egypte.

Présentes et agressives sur les rebonds offensifs et défensifs, elles ont réussi à mettre en place un système de jeu basé sur la recherche de solutions collectives, ce qui a empêché les "Pharaonnes" de dérouler leur jeu.


APS