leral.net | S'informer en temps réel

Agression de Bocar Dieng, correspondant de Walf à Fatick : Le Sympics se dit préoccuper par la lenteur

Le Bureau Exécutif National du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) exprime sa vive préoccupation quant aux lenteurs observées dans le traitement du dossier de l’agression perpétrée contre le correspondant de Walfadjri Bocar Dieng mettant en cause Monsieur Sitor Ndour, militant du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et ex Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD).


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Juin 2012 à 13:31 | | 0 commentaire(s)|

Agression de Bocar Dieng, correspondant de Walf à Fatick : Le Sympics se dit préoccuper par la lenteur
Le SYNPICS relève que même si le sieur Sitor Ndour est placé sous contrôle judiciaire, l’affaire reste toujours pendante devant le Tribunal de Fatick. Le syndicat est d’autant préoccupé que cette agression sauvage remonte au 26 février 2012, jour de l’élection présidentielle.

Le SYNPICS ose espérer que la rupture annoncée dans l’accès égal de tous les citoyens à la justice va profiter à ce dossier. Le Syndicat n’exclut pas de saisir Madame Aminata Touré garde des sceaux afin que justice soit faite à notre confrère Bocar Dieng.

Le SYNPICS, par ailleurs, tient à rappeler, suite à son audience avec le Ministre de la Communication que le projet de code de la presse reste le fruit d’un consensus de tous les acteurs. Par conséquent, le SYNPICS s’opposera à toute modification de ce document en collaboration avec tous les acteurs impliqués dans son élaboration.
Le SYNPICS

Pour toutes informations complémentaires
Veuillez consulter Monsieur Nassirou Ndiaye
77 633 57 86






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image