leral.net | S'informer en temps réel

Ah la méchanceté sénégalaise !!!

Rédigé le Jeudi 21 Février 2013 à 19:02 | | 3 commentaire(s)

On assiste depuis des mois à des attaques en règle contre Abdoul MBAYE, Premier Ministre du Sénégal par la volonté du Président de la République qui, en dernier ressort, répondra seul des bons ou mauvais résultats de son gouvernement au moment de faire le bilan de son passage au Palais de la République.



Ce banquier de profession que je ne connais que de nom et de réputation jouit d’un grand respect auprès de la grande majorité des sénégalais eu égards à son parcours professionnel mais aussi à son nom, rendu célèbre et respectable par un père modèle, grand commis de l’Etat, qui aura élevé deux des fils du pays parmi les mieux formés et qui auront, chacun dans son domaine, démontré, comme tant d’autres, le génie sénégalais et le fait que nous autres pouvions avoir le culte du résultat.

Les premières salves sont parties des affaires judiciaires ayant impliqué Monsieur MBAYE en sa qualité de Directeur Général de banque. Par la suite, il a été question de l’affaire Habré et des conséquences qu’elle aurait pu avoir sur les relations de notre pays avec le Tchad jusqu’à ce que son patron, Macky SALL, fasse un tour chez DEBY et démente ainsi les tenants de cette thèse. Il est aussi accusé de défendre des intérêts français alors qu’il est de notoriété publique qu’aussi bien Mimerand que Bolloré ont eu maille à partir avec lui. D’autres, à visage découvert et de manière quasi quotidienne, insulte le bonhomme et sa famille tous les jours au point d’évoquer ses accointances avec d’autres de son « rang social » comme Youssou NDOUR ou Aziz MBAYE, l’actuel ministre de la Culture. La défense des idéaux républicains et le respect scrupuleux de la loi valent toutes les noblesses parce que l’échelle des valeurs se mesure à ce niveau. Le rang social, pour ne pas dire la respectabilité, se mesure à partir de critères honnêtes que sont : les valeurs morales, le civisme, l’excellence à l’école ou les performances professionnelles. Les politiciens, inconsciemment, sont les premiers à réclamer cette image d’anti-modèles que leur collent la plupart des sénégalais. Autrement, comment comprendre qu’ils s’accordent tous sur le fait que les technocrates qui se jettent dans la marre des politiciens doivent se tenir prêts à encaisser des coups en bas de la ceinture ? Cela explique en partie l’aversion que bien des hommes valeureux et compétents ont pour les affaires publiques, livrant ainsi le peuple à la merci d’incompétents sans envergure et sans éthique. Les exemples de ministres qui ne sont même pas dignes d’être chefs de cabinet font désormais légion. Leur seul mérite vient de leur activisme politique et de leur proximité avec des leaders qui se battent plus pour s’éterniser au pouvoir que pour soulager le peuple. L’élite, la vraie, devrait, au vu des errements dramatiques qui retardent chaque jour davantage notre envol économique, se poser ces questions : à quoi servent-ils ? Ont-ils le droit de fuir leurs responsabilités et de nous livrer à des prisonniers de lobbys, les uns plus tenaces que les autres ? Ne faut-il pas que les dignes fils du pays, soucieux de l’intérêt général, envahissent suffisamment le champ politique pour annihiler les desseins inavoués des hommes sans fibre patriotique ?
Tout cela nous amène, une fois n’est pas coutume, à reconnaitre au Président déchu, sa foi en lui-même et en son pays, cette fierté qui faisait qu’aucun projet, à même de remettre en cause notre dignité ou notre souveraineté ne lui soit présenté. Cela explique en partie le zèle avec lequel certains groupes occidentaux ont contribué à sa chute surtout à partir du moment où il a commencé à diversifier nos partenaires au développement avec l’Asie et les pays arabes.
Tout cela pour dire que le silence du Macky tout entier nous interpelle au plus haut point. Jusqu’à preuve du contraire, les compétences d’Abdoul MBAYE et sa probité morale ne souffrent d’aucun doute vu surtout les arguments dérisoires et méchants qu’utilisent ses pourfendeurs pour le mettre en mal avec le peuple et convaincre du bien fondé de son limogeage.
Je me fais donc, sans permission, le devoir d’être le porte-parole de bien de sénégalais pour nous étonner du fait qu’au lieu de le défendre, c’est l’entourage du Président qui accable le plus son Premier Ministre, remettant manifestement en cause sa volonté de faire passer la Patrie avant le parti. Autrement, comment expliquer la proposition de certains de reporter les élections locales juste pour mettre de l’ordre dans BBY ? Pourquoi attendre des incidents graves au sein du gouvernement pour évoquer les possibles conflits d’intérêt pouvant exister face à certaines responsabilités ?
Nous invitons le Présidents à toujours se rappeler du fait que 65% des électeurs l’ont élu dans l’espoir de voir leurs peines quotidiennes soulagées. A défaut et conscients du fait que la magie ne sera pas au rendez-vous, nous soulagerions-nous de plus de justice, de respect et de sobriété dans la manière de nous diriger. Quel que soient les intérêts en jeu, le passé des uns et des autres ou la difficulté à franchir le pas pour enfermer les anciens barons libéraux, vos anciens frères, gardez toujours à l’esprit que la plupart de vos conseillers font leur travail en fonction de leurs intérêts et qu’une vie entière vous attend après la présidence compte tenu de votre âge ; pour vous l’avenir durera longtemps….
Excellence Monsieur le Président, si votre Premier Ministre fait l’objet d’attaques quotidiennes aux relents de haine, c’est parce qu’il n’est pas issu de la classe politique qui considère toute promotion de personne venant de la société civile comme un crime de lèse-majesté, classe politique à l’image de la société sénégalaise qui, en permanence cultive une antivaleur : la méchanceté. Cette société encore préfère donner en exemple des antis modèles pour tirer tout un peuple vers le bas (suivez mon regard !)
Au Premier Ministre, même si ce soutien ne pèsera pas beaucoup sur la balance, n’ayez aucun regret et persévérez dans la défense des intérêts du peuple encore très fatigué- dixit votre défunt père. Restez silencieux mais donnez l’exemple à ceux de l’élite qui hésitent encore ou qui manquent de courage pour s’engager dans la noble mission de servir le peuple. Parmi les modèles que nous donnons à nos enfants, vous figurez en bonne place.



Baye Momar KEBE
Sicap-Liberté 3
Dakar


Plus d'informations demain sur leral ( La rédaction )



1.Posté par Non aligné le 22/02/2013 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord avec toi.
On ne le supporte pas parce qu'on le connait ou on a un interet individuel à la chose.
Le PM comme tout homme n'est pas parfait. Mais il est là pour rien d'autre que le peuple et l'amélioration des conditions de vie. Tous ces groupes tapis dans l'ombre qui orchestrent cette campagne nauséabonde ne le font que pour leurs propres intérêts.
M. Mbaye, faites toujours preuve de bon jugement et ne travaillez que pour l'intérêt du Sénégal. On vous fait confiance et vous prions de ne pas dévier, quelle que soit la pression des politiciens.

2.Posté par modou modou vivant temporairement dans la peninsule iberique le 22/02/2013 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parfaitement en symbiose avec l'auteur de cet article !
Laissons ce Monsieur Mbaye tranquille et poursuivre le travail qu'il a entame depuis avril 2012.
Moi aussi, je ne le connais ni d'Adam ni d'Eve mais il m'inspire pleinement confiance.Son parcours professionnel reussi a motive le choix du PR sur sa personne pour diriger l'equipe gouvernementale et je considere que la majorite des senegalais pense comme moi.
Donc a Monsieur Abdoul Mbaye de se mettre en tete que l'unanimite n'est pas de ce monde et de se rappeler ce que Mr Macky Sall alors President lui avait dit:lors d'une audience que desormais il s'est jete dans une marre ou il doit s'attendre a diverses formes d'agressions surtout verbales,que la vie dans la republique est ainsi faite.
Donc faire toujours sien l'adage selon lequel les chiens aboient et la caravane passe.
De toute maniere Mr le Premier Ministre,le peuple senegalais dans sa majorite et sa diversite vous porte dans son coeur et vous souhaite une pleine reussite dans votre mission a la tete du gouvernement.Que le BON DIEU preserve et guide l'equipe que vous dirigez avec votre mentor .

Vive le Senegal,que Dieu vous benisse.

3.Posté par KAKATAR*1 le 22/02/2013 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AH NON... IL NE FAUT PAS PARLER DE LA MÉCHANCETÉ DES SÉNÉGALAIS SOUS CE SENS....
CE SONT LES POLITICIENS OPPOSANTS ALIMENTÉS PAR DES GENS DE MAUVAISE FOI DE LA PRESSE.
JE N'AI JAMAIS VU ABDOUL MBAYE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
MAIS IL M'INSPIRE CONFIANCE.

C'EST POURQUOI KAKATAR*1 NE FAIT PAS DE POLITIQUE. IL RESTE DANS SON COIN ET ANALYSE.
NDAX KOU MA WAX, MBA NGUA WALMA LOU AMOUL, DOR NA LA DJACI DÉLOU SA MA ROUX
Cii NIOKOLOKOBA....

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image