leral.net | S'informer en temps réel

Ahmed Aïdara de D-Média convoqué à la Gendarmerie : On lui reproche d’avoir joué un rôle dans la…


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Septembre 2016 à 15:59 | | 6 commentaire(s)|

Ahmed Aïdara de D-Média convoqué à la Gendarmerie : On lui reproche d’avoir joué un rôle dans la…
Sur plainte de l’administration pénitentiaire, Ahmed Aidara est convoqué ce mercredi à la brigade de gendarmerie de Dakar-ville, plus connue sous le nom de Thiong.
On lui reproche d’avoir joué un rôle dans la mutinerie d’hier à la Maison d’arrêt de Rebeuss qui a occasionné un mort et 41 blessés. Selon l’administration pénitentiaire, il a incité, dans son émission Teuss d’hier, les détenus à la révolte.
Nous y reviendrons…
 

Rebondissement dans l’affaire de la mutinerie de Rebeuss ! En effet, Actusen.com a appris de sources généralement bien informées, que notre confrère de D Média, Ameth Aïdara, est convoqué à la Gendarmerie de Thionk.

Selon toujours nos mêmes sources, l’animateur de l’émission « Teuss » sur Zik Fm a été joint par téléphone par un gendarme de ladite Brigade.

Après des salutations d’usage, l’homme en bleu lui a demandé : « Ameth Aïdara, tu es où? ». Réponse de l’intéressé : « je suis à la Radio (Zik Fm) ». Là, a appris Actusen.com, le pandore est revenu à la charge en ces termes : « peux-tu faire un crochet, ici? ».

Sans séisme ni onde de choc, Ameth Aïdara lui rétorque : « sans aucun souci. Dès que je finis de présenter l’édition de 12h30, je viendrai ». Ce que l’employé de Bougane Guèye Dany de D Média fît.

Pour rappel, ce mardi, l’émission « Teuss » a diffusé un entretien avec des détenus de la Maison d’arrêt et de correction, qui s’en sont pris au Directeur général de l’Administration pénitentiaire, le Colonel Daouda Diop, au ministre de la Justice, Sidiki Kaba. Entretien téléphonique, toujours, au cours duquel les prisonniers ont vivement dénoncé leurs difficiles conditions de vie et leur longue détention, qu’ils jugent arbitraire.

C’était avant que ne survienne quelques instants plus tard, la mutinerie ayant occasionné mort d’homme et 41 blessés, dont 27 gardes pénitentiaires. Reste maintenant à savoir est-ce que les autorités tentent d’établir une relation de causalité entre cette tragédie et l’émission Teuss.

Toutefois, il devrait y avoir plus de peur que de mal. Dans la mesure où le Président de la République a déclaré à qui veut l’entendre qu’un journaliste ne sera jamais emprisonné, tant qu’il sera aux commandes du Sénégal. Affaire à suivre !

Actusen.com







Hebergeur d'image