leral.net | S'informer en temps réel

Ahmed Khalifa Niasse sur l'Affaire des Imams arrêtés: "L’Abbé Diamacoune a fait plus grave et rien n’a été fait contre lui"


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Novembre 2015 à 10:18 | | 6 commentaire(s)|

Ahmed Khalifa Niass souhaite la libération de l’Imam Ndao et des autres personnes arrêtées pour terrorisme. Pour Khalifa Niass, un imam ne peut pas être un terroriste et que le terrorisme, ce sont des faits. "En réalité, on doit libérer ces imams qui ont été arrêtés. Quand on veut être un terroriste, on ne peut pas être un imam. Les gens comme Bel Mokhtar ne prient même pas, ils ne dirigent pas la prière et ils ne vivent pas avec les gens. Le terrorisme ne se discute pas, il se vit. Quand on ne fait qu’en parler, c’est parce qu’il n’existe pas. Les preuves de l’existence du terrorisme sont les morts et les armes."
Par ailleurs, Ahmed Khalifa Niass a osé une comparaison avec le MFDC (Mouvement des forces démocratique de la Casamance). D’après lui, l’Abbé Diamacoune Senghor a fait plus grave et rien n’a été fait contre lui. "C’est vrai que l’État doit prévenir, mais il doit le faire avec des preuves. Ce qu’on leur reproche, Abbé Diamacoune a fait pire en créant le Mfdc. Je connais très bien ces rebelles pour les avoir nourris quand ils m’ont trouvé en prison, parce que j’avais brûlé le drapeau de la France. C’est moi qui les nourrissait durant tout leur séjour carcéral à Rebeuss. C’est une rébellion qui est entretenu par l’État du Sénégal", a explique Ahmet Khalifa Niass dans les colonnes de La Tribune.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image