leral.net | S'informer en temps réel

Aida Dada, patronne des Lionnes : « Le jour où je me marierai, j’abandonnerai la danse »

Qui disait que la danse est un métier éphémère ? Preuve en est donnée par cette sortie de Aida Dada qui fixe son abandon de la danse au jour où elle décrochera un bon…mari. C’est ce qu’elle a laissé entendre dans son entretien avec le quotidien Chocs. « Je le dis haut et fort : le jour où je me marierai, c’est ce jour là que je vais arrêter la danse », hurle-t-elle.


Rédigé par leral.net le Samedi 27 Novembre 2010 à 19:35 | | 0 commentaire(s)|

Aida Dada, patronne des Lionnes : « Le jour où je me marierai, j’abandonnerai la danse »
La patronne des « Lionnes » est d’avis que la danse est un métier qui a ses mille tentations. Et il n’est pas rare de voir un homme qui peut proposer beaucoup d’argent à une danseuse afin de l’avoir à sa merci. « Les hommes pensent qu’avec leur argent ils peuvent ouvrir toutes les portes du monde », renchérit l’ex-membre des Gazelles de Dakar. Groupe dirigé par son amie Ndèye Gueye. De cette dernière, Dada ne dira que du bien.

Et de l’autre danseuse qui a fait les choux gras de la presse pour une affaire de vol de portable ? Là aussi, Aida Dada se la joue prudente. Toutefois, elle tient à ce que l’opinion sache que « Mbathio Ndiaye était logée chez moi pendant longtemps et elle ne m’a jamais volé quelque chose. »

Par A. Cissé, baya@galsentv.com / Galsentv.com –


Aida Dada, patronne des Lionnes : « Le jour où je me marierai, j’abandonnerai la danse »






Hebergeur d'image