Leral.net | S'informer en temps réel



Aida Mbodj dénonce l'arbitraire : "Ils savaient qu'il ne pouvait pas y avoir de flagrant délit..."

le 20 Janvier 2016 à 12:27 | Lu 572 fois

Aida Mbodj était au Palais de Justice de Dakar, hier matin, pour soutenir le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais poursuivi pour faux, usage de faux et diffusion de fausses nouvelles. La député libérale estime qu'Oumar Sarr est détenu arbitrairement parce qu'au départ son arrestation en pleine session de l'Assemblée nationale est une violation de la Constitution. C'est après cette bourde, indique-t-elle, que les autorités judiciaires se sont rabattues sur le flagrant délit alors que, soutient-elle, il ne peut pas y avoir de flagrant délit. Regardez.