leral.net | S'informer en temps réel

Aïda Mbodj snobe la fatwa du Gouverneur : “l’interdiction du Gouverneur ne nous concerne pas


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Novembre 2014 à 23:45 | | 3 commentaire(s)|

Aïda Mbodj snobe la fatwa du Gouverneur : “l’interdiction du Gouverneur ne nous concerne pas
Le vocabulaire utilisé par la Présidente de la Commission départementale de Bambey ne trompe pas ! C’est un discours va-t-en-guerre contre le Gouverneur qui a pris la décision d’interdire au Parti démocratique sénégalais son meeting du 21 novembre prochain.
En effet, porte-parole du jour du Pds, à la sortie de la réunion du Comité directeur du Pds, Aïda Mbodj s’est voulue formelle : “l’interdiction du Gouverneur ne nous concerne pas, car la constitution constitue la Loi fondamentale qui garantit la liberté de marcher”, dit-elle.
Poursuivant, la Présidente de la Commission “Communication et Culture” à l’Assemblée nationale d’envoyer l’autorité administrative se promener en ces termes : “nous avons eu à pratiquer l’Etat. Le 22 juin 2012, quand le ministre de l’Intérieur d’alors, Me Ousmane Ngom, avait autorisé le rassemblement de “Yen a marre”, de la Société civile et de l’opposition de l’époque aujourd’hui au Pouvoir, ces derniers lui avaient rétorqué qu’ils ne demandaient pas d’autorisation à qui que ce soit. Parce que c’est la Loi fondamentale qui leur garantissait le droit de se rassembler”.
Suffisant, dit Aïda Mbodj, pour que tout le Pds soit debout. D’ailleurs, les militants des quatre Communes seront mobilisés pour un succès éclatant du meeting, si, évidemment, il est autorisé.
Mais avant ce rendez-vous fatidique, les jeunes de And-Jëf/Pads, de Bokk Guis-Guis, du Pds, entre autres vont annoncer la couleur, en battant le macadam dans les rues de Dakar et ce, dès le 12 novembre prochain.
C’est dire qu’on va vers les premiers accrochages entre les anciens et actuels tenants du Pouvoir. Me Abdoulaye Wade avait annoncé un mois de novembre surréaliste pour Macky Sall et son régime.
Actusen.com






Hebergeur d'image