leral.net | S'informer en temps réel

Aïda Ndiongue devant la Chambre d’accusation d’ici le 3 janvier


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Décembre 2014 à 07:33 | | 0 commentaire(s)|

Aïda Ndiongue devant la Chambre d’accusation d’ici le 3 janvier
Après le refus du juge du 2ème cabinet d’instruction d’accorder la liberté provisoire à leurs clients, les avocats de  Aïda Ndiongue et Abdou Aziz Diop ne se sont pas fait prier pour faire appel. Le 3 décembre courant, ils ont attaqué l’ordonnance de refus du juge Samba Sall devant la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar. Celle-ci a un délai d’un mois pour statuer sur la requête des avocats. Ce qui veut dire que l’affaire sera enrôlée d’ici le 3 janvier prochain. Mais d’ici là, le dossier sera d’abord jeudi prochain à la Cour suprême, saisie par les conseils de l’ex-sénatrice libérale qui veulent obtenir l’annulation des poursuites contre leur cliente, renseigne l'Enquête. 
Aïda Ndiongue et le président de la Fédération nationale des cadres libéraux (FNCL) Abdou Aziz Diop sont en prison depuis le 17 décembre 2013. Ils ont été placés sous mandat de dépôt pour un détournement présumé portant sur la somme de 20 milliards 688 millions de francs CFA. Le présumé détournement porte sur le marché des produits phytosanitaires destinés au Plan Jaxaay, géré à l’époque par le ministère de l’Habitat dont Abdou Aziz Diop fut directeur de cabinet. Les deux responsables libéraux sont poursuivis en même que d’autres fonctionnaires qui ont bénéficié d’une liberté provisoire à l’exception de l’agent comptable Amadou Ndiaye. 
 






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image