leral.net | S'informer en temps réel

Aïssatou Ndiaye, maire de Ndiaffate: "Sous le magistère du président Macky Sall, la parité n’est plus un vain mot pour amadouer les femmes…"


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Novembre 2016 à 14:46 | | 1 commentaire(s)|

Parler de non-respect de la parité est une chose, c’est aussi un débat pour le maire de la commune de Ndiaffate Mme Aïssatou Ndiaye devenue haut conseiller des collectivités territoriales. Mais « porter l’affaire devant la justice ressemble plutôt à un manque de discernement des attributs que la constitution confère au président de la République » a-t-elle expliqué.

Parmi ces attributs du chef de l’Etat, elle a cité celui de nommer aux fonctions. Il s’agit selon elle, d’ « un pouvoir discrétionnaire que la loi lui confère et qui constitue donc un acte de gouvernement visant à nommer 70 hauts conseillers et non de les élire » fait-elle noter. Mme Aïssatou Ndiaye a tenu d’ailleurs à préciser que « sous le magistère du président Macky Sall, la parité n’est plus un vain mot, ou une théorie pour amadouer les femmes ». Pour preuve, elle rappelle que « le président de la République avait tenu à son application intégrale lors des élections législatives, lors des élections locales et récemment avec l’élection des membres du HCCT ». Donc pour elle, le président Macky Sall est conscient du leadership de la femme sur l’échiquier politico-économique de notre pays. C’est dans ce sens également qu’ « il faut comprendre le vote historique par l’Assemblée Nationale de la loi permettant à la femme de pouvoir octroyer la nationalité Sénégalaise à son conjoint et à ses enfants de nationalité étrangère, dans les mêmes conditions que l’homme sénégalais ».

A cela dit-elle « s’ajoute aujourd’hui la discrimination positive à l’égard des femmes dans la distribution des intrants ». Mme Aïssatou Ndiaye a aussi profité de l’occasion en tant que femme pour le féliciter et encourager le président Macky Sall à poursuivre, à travers le PUDC, l’allègement des charges de travaux domestiques des femmes en milieu rural. Notamment en termes de dotations de moulins à mil, presses à huile, moissonneuses batteuses, décortiqueuses, entre autres matériels agricoles. Cela constitue selon elle, un bel exemple d’engagement auprès des femmes.

Pour la nomination des 70 membres du HCCT, elle a adressé ses vives félicitations au chef de l’Etat. Car, elle affirme que « ce n’était pas évident de pouvoir réussir un bon dosage de toutes les couches socio-professionnelles significatives dans la constitution de sa liste avec un bon maillage du territoire national. Cela démontre toujours pour elle que « le président Macky Sall est un homme de consensus et de dialogue soucieux de préserver l’harmonie des ethnies et croyances de la nation Sénégalaise ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image