leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Al Amine, "un défenseur de l'orthodoxie tidianiya" (Mohamed Bachir Kounta)


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Septembre 2017 à 17:06 | | 0 commentaire(s)|

Le Khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, décédé vendredi à Tivaouane, était un "défenseur de l’orthodoxie tidianiya", a soutenu le journaliste Mohamed Bachir Kounta.

"Un homme de foi et d’engagement. Un homme de courage. Un homme qui a entièrement consacré son existence au culte de Dieu, à l’orthodoxie tidianiya et aux enseignements d’El Hadji Malick Sy, vivifiés par son père Serigne Babacar Sy", a-t-il témoigné sur Radio Sénégal (RTS, publique).

Mohamed Bachir Kounta, qui est par ailleurs un proche de la famille khadre Ndiassane de Thiès, dit avoir connu ‘’l’homme dans son intimité’’. Il a souligné que le défunt khalife avait "un passé particulièrement reluisant", dans l’ambition de perpétuer l’œuvre de Seydi El Hadji Malick Sy, le propagateur de la confrérie tidiane au Sénégal.

"Il a consacré toute sa vie à cette œuvre. Si, véritablement, la fonction de l’art est de +rendre la vertu aimable, le vice odieux et le ridicule saillant+, l’existence de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine aura été une œuvre d’art", a-t-il dit.

Selon lui, "il a toujours mis en avant les valeurs morales, religieuses, sociales et culturelles pour exister et faire exister les autres. C’est un homme connu pour sa générosité de cœur, d’esprit, de geste".

"C’est un homme qui aura parfaitement accompli sa mission et qui, aujourd’hui, laisse un trou béant parmi sa famille biologique et parmi sa famille spirituelle", a encore salué le journaliste.

"L’Afrique et le monde entier perdent aujourd’hui un homme multidimensionnel dans le sens de son engagement. C’est un homme qui toujours assuré le service de la Khadra Tidianiya, dès l’âge de 17 ans", a pour sa part, souligné le directeur de l’Institut "Timbuktu", Dr Bakary Samb.

"S’il y a aujourd’hui un homme incontesté dans la tidianiya sénégalaise, c’est Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, qui va au-delà de la seule maison Tivaouane", a dit Dr Samb, soulignant par exemple ses relations étroites avec l’actuel khalife général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké.

Il a qualifié le défunt marabout d’"un homme de vérité (…) qui assumait ses positions [même] les plus tranchées dans le sens de l’intérêt supérieur de la Nation".

Sur le plan interne, a poursuivi Dr Samb, "il était un régulateur social, un rassembleur, un homme de consensus et de dialogue, qui a toujours compris cet esprit de la tidianiya qui invitait à un parfait engagement sociétal et aussi, un engagement spirituel".

Sur le plan international, il était l’un des initiateurs de la Ligue islamique mondiale, de la Ligue des Oulémas du Maroc et du Sénégal, a dit le directeur de l’institut "Timbuktu".


APS